Gamaëlia


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Histoire de Gamaëlia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liven Reaves
Admin
Dangereux mage noir fugitif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2805
Age : 36
Maison/Métier : Mage Noir
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Histoire de Gamaëlia   Dim 12 Juil 2009 - 23:03

Histoire

On raconte que Gamaëlia naquit de l'évolution de la deuxième lune de la Terre...  


    Naissance :

    Qu'est ce que Gamaëlia ? Un mythe et une légende, une simple rumeur qui croit dans l'ombre, une utopie imprécise et presque inavouée... Non. Même si sur Terre l'existence de ce monde est reniée, négligée au point d'avoir été oubliée, tout ceci est bien réel. On dit que Gamaëlia naquit de la formation de la deuxième lune de la terre. Une lune qui aurait pu être aussi désertique et inhospitalière que la première si un événement étrange n'était pas intervenu dans le processus de sa formation. Alors qu'elle n'était encore qu'une sphère ardente subissant les assauts du rayonnement solaire et des météores, l'un deux d'une taille impressionnante entra en collision avec le tout jeune satellite. Le choc et sa composition chimique unique donnèrent naissance à une explosion d'une force phénoménale qui déséquilibra les particules de matière et d'antimatière. Le maelström des réactions physiques qui s'en suivit conduisit à libérer une matière inconnue qui la rendit invisible et ouvrit un passage entre la terre et ce second satellite. Fragile, il ne s'activait qu'une fois par an. Par la suite, il fut établi que les capacités inhabituelles des colons terriens qui vinrent la peupler étaient directement liées à cette matière. Ce don qu'ils développaient sitôt arrivés dans ce monde aux alentours du VIe siècle av.JC se nommait : magie.


    Colonisation :

    Dans l'Antiquité, on découvrit le passage entre ces deux mondes si proches et pourtant si distants Avant d'entreprendre la colonisation de cette petite planète hostile aux terriens, nomags de nature, des recherches pour maintenir le passage ouvert commencèrent dans le plus grand secret et s'achevèrent au début du Moyen-Age. On peut considérer que c'est réellement à partir de ce moment-là que Gamaëlia commença à être peuplée. Ces colons durent faire face aux races qui s’y étaient développées, plus dangereuses les unes que les autres. Ils purent heureusement compter sur l’aide des elfes et autres créatures bienveillantes qui souhaitaient chasser leurs ennemis de quelques continents. L’arrivée des humains déclencha donc une guerre meurtrière, marquante et durable sur la planète : elle s'acheva vers la fin du Moyen-âge terrien (1506 ap. J.C.), et fut appelée « La Grande Guerre Gamaëlienne ». Les humains découvrirent leur prédisposition formidable en comparaison des races d’origine pour la magie, et modelèrent ce monde à leur façon, chassant les Ombres, les démons et les reléguant sur un continent appelé Sombréa. Les elfes s’installèrent définitivement à Sandorte tandis que les créatures aquatiques neutres continuèrent de peupler Océania. Les êtres humains prirent alors possession du continent de Gamaëlia et imprimèrent durablement leurs marques sur la petite planète.Création de l'Académie :La vie reprit son cours et la population humaine, qui se démultiplia maintenant que la guerre n'était plus qu'un lointain souvenir, s’étala sur son continent. Le passage Gamaëlia/Terre redevint inexplicablement ouvert une fois par an. Et une longue période de prospérité s'installa durant laquelle on signa des traités de paix, on décida de garder l'existence de Gamaëlia secrète, on créa une zone neutre désignée sous le nom de la passe de Sandélia. Pour autant, seule une minorité de Gamaëliens avaient une conscience suffisamment aigüe de leur don pour en exploiter toutes les possibilités. Parmi les enseignements de la Grande Guerre, il apparut nécessaire que cette minorité distribue son savoir aux générations futures dans l'espoir de maintenir la paix encore précaire. L'académie prit de l’ampleur et le nom du monde où elle fut instaurée : Gamaëlia. Si le concept s'est développé au fil du temps et que d'autres académies ont fait leur apparition sur le continent, celle de Sannom - fondée par Eléa Faëly, une grande héroïne de la guerre - reste la plus réputée et tous les jeunes Magas rêvent d'y entrer pour développer et contrôler le don qui leur a été attribué.


    L'invasion vampirique :

    Toute bonne chose ayant une fin, la souveraineté et la liberté des habitants de Gamaëlia se retrouva à nouveau mise en jeu. Pourtant, cela n'eut rien à voir avec la Grande Guerre. Il suffit d'une nuit... une seule nuit pour que la capitale tombe aux mains de ses ennemis. Si une bonne partie des habitants de Sombréa vouaient une haine féroce à ceux de Gamaëlia après avoir perdu la guerre, la puissance des Magas avait toujours sut contenir leurs velléités d'invasion. Mais cette puissance avait été surclassée par celle des créatures de Gamaëlia parmi les plus douées en matière de magie : les vampires. Tenu en échec et obligé d'abandonner le terrain, même les Magas les plus brillants ne purent rivaliser avec les suceurs de sang mené par un stratège possédant un immense pouvoir : Alia. Les chefs de guilde furent soit assassinés soit emprisonnés et ceux qui ne l'étaient pas encore furent traqués. Toute opposition au nouveau pouvoir était réprimée et une propagande appuyée commençait à donner naissance à plusieurs partisans humains. Dès la nuit venue et le couvre feu dépassé, les vampires se donnaient le droit de tuer quiconque croisait leur chemin afin de se nourrir. Envahie en octobre, la capitale fut entièrement soumise à leur joug pendant un an avant de voir renaître l'espoir au printemps de l'année suivante.


    Après l'invasion :

    Peu de gens connaissent les détails, mais le pouvoir des vampires fut renversé lorsque leur chef fut assassiné au terme d'un combat magique de haut vol par l'ancien chef des chasseurs de primes grâce à une infiltration que fit un groupe de jeunes Magas talentueux dans le Bureau Général, leur repère. Sannom était enfin libérée ! On aurait dû porter aux nues les héros, ceux qui avaient osé affronter les immortels... mais une rumeur circula, enfla jusqu'à être connue de toute la ville et leur apporta la disgrâce. Magie noire, chantage, pression sur la presse, détournement, mise en scène... on ne leur épargna rien et aujourd'hui, si les choses sont redevenues à peu près normales à Gamaëlia, on cherche à oublier à qui on le doit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liven Reaves
Admin
Dangereux mage noir fugitif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2805
Age : 36
Maison/Métier : Mage Noir
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Histoire de Gamaëlia   Mer 11 Aoû 2010 - 12:25

    Chronologie Élémentaire de l'Histoire de Gamaëlia
    Antiquité :

    0 : Découverte de Gamaëlia, installation humaine dans la région de Larm.
    167 : Fondation légendaire de Timiapolis.
    230 : Siège de Sarasork par les gobelins.
    352 : Défaite des colons face aux sombréens de l'ouest sur les rives de la Vertik.
    360 : Premier traité d'alliance avec les Elfes.
    405 : Siège de Timiapolis et destruction de la ville.

      Exil et désunification des Gamaëliens.
      Migration à l'embouchure de l'Ofalia et multiplication des colonies indépendantes.

    429 : Assassinat de Erginoritorzorinus, empereur de l'ouest de Sombréa.

      Début de la dynastie Sorkentral sur la partie Ouest de Sombréa.

    431 : Fondation de la ville vampire de Tark sur les ruines de Timiapolis.
    432 : Fondation du port d'Olassiam.
    436 : Campagnes d'exploration de l'intérieur du continent.
    473 : Fondation du port de Sannom.

      Massacres à l'est de Sarasork, attribution du nom de la Rivière de Sang.
      Renversement de la dynastie Sorkentral, prise du pouvoir par les vampires.
      Début de la dynastie des Lyrossiens sur l'ensemble du continent.

    494 : Extermination des dragons dans la chaine des Spirifex grâce au soutient des Elfes.

      Fondation de la ville de Koliam.

    498 : Abolition de l'esclavage.

      Les sirènes mettent fin à leur alliance avec les Sombréens et se retirent dans les Îles du Sud.

    502 : Fédération de toutes les colonies gamaëliennes en une nation unique.

      Réforme du système de gouvernance républicain des instances gamaëliennes.
      Olassiam devient la première capitale du pays.
      Défaite maritime des sombréens au large de Sannom.

    504 : Création de l'Académie des Sciences Magiques de la Guerre à Olassiam.
    506 : Création de l'Ecole de Navigation Magique et Stratégique à Olassiam.

      Antonin Arkiplès devient le premier roi élu d'Olassiam.
      Fondation de la ville d'Eram.

    512 : Les Elfes quittent peu à peu le bois de Farabel et la forêt d'Ibelliam et commencent à s'installer

      en masse sur Sandorte.

    513 : Révolte de la minorité ombre sur Sombréa qui donne lieu à un génocide.

      Les ombres sont déchus de leur statut égalitaire et se réfugient en communauté marginale.

    528 : Début de la « Grande Guerre. »

      Sannom est ravagée par les sombréens et tombe aux mains de l'ennemi.
      Eram est assiégée mais résiste. Défaite des sombréens qui se replient.
      Sannom devient le poste avancé de l'armée ennemie.
      La flotte gamaëlienne tente de bloquer l'arrivage de troupe en fermant la baie.

    529 : Les troupes sombréennes souffrent du manque d'approvisionnement du au blocus et pillent les villages

      le long de l'Ofalia en brûlant les cultures.
      Début du siège de Sannom par les troupes gamaëliennes.
      Artos Caliphène cartographie pour la première fois l'intégralité du nord du continent.

    530 : Défaite de la flotte gamaëlienne lors d'une attaque de nuit.
    534 : L'assemblée des sages d'Olassiam accorde les pleins pouvoirs à Kedil Merano.

      Relance et protection des cultures le long du fleuve.
      Création de sections spéciales pour contrer la Magie Noire.

    536 : Eram est à nouveau assiégée.

      Victoire gamaëlienne à la bataille du guet de la rivière d'Eram.
      Attaque navale du port d'Olassiam, statu quo des deux flottes.

    537 : Bataille des plaines du Gölianor, près de 500 000 morts.

      Victoire gamaëlienne. Installation d'un camp militaire permanent pour protéger Koliam.

    538 : Les renforts Elfiques sont bloqués dans le désert du Gopal.

      Découverte des propriétés magiques de la mandragore.
      Soulèvement populaire contre les privations qu'engendrent la guerre.

    539 : La famine décime les deux armées.

      Premiers accords d'Ibelliam.
      La guerre est suspendue devant l'impossibilité de poursuivre les combats.

    540 : Sous les menaces sombréennes, les Elfes rompent leur alliance avec les Gamaëliens.
    542 : La Grand Dôme de Sannom est détruit.
    556 : Tentative de coup d'état militaire à Olassiam.

      Kedil Merano est assassiné.

    559 : Fortification d'Olassiam.

      Fondation de Carrok.
      Les Elfes ferment leurs frontières.

    561 : Reprise des hostilités.
    573 : Un raz de marée provoqué par la magie noire détruit la moitié de la flotte amarée à Olassiam.
    574 : Début du siège d'Olassiam.

      Le siège du pouvoir politique est installé provisoirement à Koliam.

    576 : Agrandissement des mines de Koliam.
    577 : Découverte des applications magiques du souffre et de l'argent.
    580 : Fin du siège d'Olassiam.

      Les Sombréens se retirent à Sannom.

    592 : Destruction de l'ouest d'Eram par l'armée ennemie.
    593 : La dynastie Keralsyn succèdent à celles des Lyrossiens.

      Annexation du désert du Gopal par Sombréa.

    603 : Bataille des rives de l'Ofalia.

      Le fleuve devient la limite des frontières gamaëlienne et sombréenne.

    604 : Des bandes de brigands et de déserteurs ravagent le continent sous la conduite de Marius Tebinus.
    608 : Début de la construction du grand oléoduc. Il relit Koliam à Olassiam.

      Début des travaux d'aménagement urbain.

    609 : Le négociateur de paix gamaëlien est décapité. Sa tête est livrée à l'assemblée d'Olassiam.
    612 : Fin de la construction des catacombes à Koliam.
    613 : Marius Tebinus est arrêté. Le soutient populaire permet de tenir le premier procès de l'histoire
      gamaëlienne.

    614 : Sannom est assiégée.

      Les Sombréens attaquent Sandorte sans déclaration de guerre en représaille.
      Les Gamaëliens se retirent et les Sombréens imposent leur domination pacifique sur Sandorte.

    618 : L'empereur vampire est trahi par ses conseillers.

      L'un deux, Bragionsurekiptelek, prend le pouvoir.

    620 : Les Elfes se rebellent et s'affranchissent des Sombréens.

      Sannom est à nouveau assiégée.
      Bragionsurekiptelek fait face à des guerres intestines avec les vampires.
      L'union des sombréens n'est plus qu'une illusion.

    622 : Sannom retombe aux mains des Gamaëliens.

      Les sombréens en pleine guerre civile abandonnent la guerre.
      Le pouvoir se réinstalle à Olassiam.

    626 : Le grand oléoduc est achevé. Il est la plus grande construction humaine jamais réalisé dans ce

      monde.

    627 : Sannom est démontée pierre par pierre et reconstruite selon l'architecture gamaëlienne.
    628 : Construction de l'amphithéâtre d'Eram.

      Début de la domestication des poules de sandorte.

    650 : Bragionsurekiptelek est renversé par son fils.
    651 : Sombréa déclare la guerre à Gamaëlia.
    656 : « La bataille des mille ». Aucune victoire mais près de mille navires coulés.
    660 : Les aménagements urbains selon les plans de Tetrac s'achèvent.

      Les gamaëliens ont l'eau courante, des égoûts, des trottoirs.

    661 : Des troupse sombréennes débarquées en secret près d'Olassiam sont surprises et massacrées.
    662 : Les vampires s'allient à Gamaëlia.

      Une partie de l'armée gamaëlienne débarque à Tark.

    663 : L'armée réunie par les vampires et les Gamaëliens attaque Dressac, ville-forteresse sur les contreforts
      de Silik où la Vertik prend sa source.

    664 : Les assaillants se replient sur Tark avant la saison des tempêtes de sable.

      Une partie de l'armée sombréenne se lance à leur poursuite dans le désert de Karban.
      La totalité des poursuivants meurent dans les tempêtes avant de parvenir à la ville vampire où s'est
      réfugiée l'armée adverse.

    665 : Dressac est fortifiée et approvisionnée pour subir un nouveau siège.

      L'armée de l'alliance se relance à l'assaut de la ville.

    670 : L'héritière au trône de Sombréa accède au pouvoir.

      Les Sombréens transformés en vampires durant les assauts sont utilisés en première ligne pour décimer
      les rangs gamaëliens.

    676 : Le pouvoir à Olassiam se partage à présent entre une assemblée élue et un consortium militaire.
    680 : La reine de Sombréa mène un assaut contre l'armée ennemie et trouve la mort.

      L'armée de l'alliance est toutefois à nouveau obligée de se réfugier à Tark.

    688 : Les techniques de combat acquises grâce aux vampires sont enseignées à l'Académie des Sciences
    Magiques de la Guerre d'Olassiam.
    689 : Tark est attaquée par une armée de Troll envoyée par Sombréa.

      L'attaque est repoussée mais le palais vieux de plus d'un demi-siècle, hérité en partie des ruines de
      Timiapolis, a été presqu'entièrement détruit.

    703 : Une expédition gamaëlienne remonte l'Ofalia et établit une colonie à la base de la chaine des Spirifex.
      Les Plateaux Neigeux sont explorés pour la première fois.
      Dressac devient la garnison militaire la plus importante de l'ouest de Sombréa.

    707 : L'assemblée élue d'Olassiam s'oppose à la création de camps d'entraînement militaire à grande échelle
      proposée par le Consortium.
      La campagne contre Sombréa devient vite impopulaire et les affrontements entre l'assemblée et le
      Consortium en termes politiques deviennent monnaie courante.

    745 : Dressac fait face à la plus grande armée jamais soulevée contre ses murailles.

      L'armée de l'alliance surpasse en nombre et en efficacité l'armée sombréenne.

    746 : La forteresse est entièrement détruite.

      L'armée sombréenne en débâcle rejoint Sarasork pour protéger la capitale.
      Le siège de Sarasork commence.

    752 : Le Consortium militaire est déchu de tout pouvoir politique par l'assemblée d'Olassiam.

      Koliam prend ses distances avec la capitale.

    755 : Un dragon détruit la colonie basée près des plateaux neigeux.
    764 : L'armée gamaëlienne fait face à des mutineries.

      Dans une attaque ne réunissant que les forces vampires, la moitié de celle-ci est détruite.

    771 : Une vague de froid sans précédent touche Gamaëlia, la famine s'installe.
    A l'assemblée d'Olassiam, les débats font rage pour rappeler l'armée.
    787 : Le dernier assaut contre Sarasork est une défaite cuisante.

      L'armée gamaëlienne cherche à se replier sur Tark mais les vampires qui ont subi de lourdes
      pertes révoqunte le traité d'alliance.

    788 : Les restes de l'armée gamaëlienne fuient Sombréa.
    803 : Des tentatives sont effectuées pour domestiquer les dragons de Climalia.
    817 : Morgan Tubelin publie son traité sur les artefacts.

      Le premier golem de l'histoire est créé.

    825 : Second traité d'alliance avec les Elfes.
    834 : Les Gamaëliens s'étendent à l'Ouest.
    866 : Le pouvoir politique d'Olassiam est corrompu.

      La puissance de l'assemblée empêche la prise de décisions.
      L'administration du pays s'enlise dans des recours et des procès.

    869 : Les nomags sont mis en esclavage.
    882 : Les Sombréens font face à leur seconde guerre civile depuis l'installation des colons.

      L'économie de Sombréa est au bord du gouffre.
      Le désert du Gopal est rendu aux Gamaëliens contre de l'argent.

    887 : Les nomags se révoltent sous l'impulsion de Kaly Meljipour.
    889 : Des émeutes éclatent dans les villes et les nomags sont lynchés.
    905 : La toute première guerre civile éclate à Gamaëlia.
      L'assemblée d'Olassiam est dissoute.
      Wilguerande III est le tout dernier roi d'Olassiam a diriger l'ensemble du continent.
      Les Elfes rompent leur traité d'alliance.



AGAIN
« Non desistas, non exieris »





GRIFFER UN PAUVRE MANTEAU ET MÂCHOUILLER D'INNOCENTES CHAUSSURES C'EST MAL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liven Reaves
Admin
Dangereux mage noir fugitif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2805
Age : 36
Maison/Métier : Mage Noir
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Histoire de Gamaëlia   Sam 14 Aoû 2010 - 20:01

    Moyen-Âge :


    907 : Le pouvoir totalitaire d'Olassiam a ramené le calme.
      Les éminences grises du continent sont toutefois plus divisées que jamais.

      L'édit royal de juin rejette définitivement le rétablissement d'une assemblée parlementaire.

    908 : Le seigneur de Koliam s'autoproclame roi de sa province et lève une milice.
      Olassiam réplique par une attaque militaire soldée par un échec.

    910 : Le seigneur d'Eram, ainsi que celui de Sannom s'affranchissent aussi du pouvoir.
      Wilguerande III est assassiné en pleine rue.

      Gamaëlia est divisé en cinq royaumes.

    913 : Krigoristaribuntur prend le pouvoir à Sarasork et réprime dans le sang toute contestation.
    924 : Une guerre éclate entre Sannom et Olassiam.
      Roxanne d'Ibelliam publie un recueil de poème en langue nouvelle.

    927 : Réforme importante de l'orthographe dans les royaumes de Sannom et de Traïm.
      Apparition de dialectes et mutations de la langue.

    929 : Les Elfes subissent une nouvelle attaque de Sombréa.
      Ils s'allient aux vampires et s'attirent par cela l'inimitié des royaumes de Gamaëlia.

    930 : Publication des lois du sang, code élémentaire qui régit les comportements de base de l'ensemble de la population Gamaëlienne.
    932 : Krigoristaribuntur signe une alliance avec le seigneur de Sannom.
      Olassiam est attaquée et secourue par le royaume d'Eram.

    934 : Roxanne d'Ibelliam meurt à l'âge de 35 ans de la tuberculose.
      Elle laisse derrière elle des trésors de la littérature gamaëlienne.

    937 : La reine de Sombréa est assassinée par les vampires.
      Une guerre violente éclate entre Sarasork et Tark.

    940 : Les Elfes, dont le nombre à considérablement diminué, rompent toute alliance.
      Réfugiés dans la forêt de Saul, ils s'y cachent et tuent tout étranger y pénétrant.

    941 : Koliam déclare la guerre à Eram.
      Une secte fanatique nait à Koliam et célèbre la mort.

    945 : Grégoire Leplessier écrit « les chroniques de Gamaëlia ».
    960 : Grâce au commerce avec Sombréa, Sannom est florissante et menace à nouveau Olassiam.
      Le seigneur d'Olassiam ordonne un blocus de la baie de Sannom en échange d'un impôt.

      Le blocus est détruit par la flotte Sombréenne.

    961 : Krigoristaribuntur meurt de vieillesse et lègue le pouvoir à son neveu.
      Début de la dynatie des Destaroth.

    965 : Temps des « paix honteuses. »
      Olassiam préserve son indépendance mais se trouve sous le joug de Sannom.

      De même, Koliam a soumise Eram qui lui paye un lourd tribut.

    966 : Traïm abolit l'esclavage des nomags sous l'impulsion de sa reine, Marie de Gaye.
      Exode massif des populations pauvres et nomags en direction de l'ouest.

    969 : Les vampires attaquent Sarasork en masse.
      Les sombréens en difficulté en appellent à Sannom qui refuse de leur venir en aide.

      Olassiam n'honore pas les termes du traité de paix et se prépare à un siège.

    970 : Sannom attaque à la fois Olassiam et Traïm, son économie mise à mal par leur défection envers les sombréens et par la fuite des esclaves nomag.
    972 : Traïm triomphe à la jonction de l'Ofalia et de l'un de ses affluents.
      Naissance de la légende d'Ebroïn dont le courage et le charisme enflamme les chants et les histoires populaires du continent.

    978 : Les vampires repoussés par les sombréens sont affaiblis.
      Désireuse de voir la puissance de Sannom s'éteindre, Koliam s'allie avec Traïm malgré leurs différents politiques, avec Olassiam et avec Sarasork pour lancer une attaque collective.

      Sannom pliten deux jours seulement mais les sombréens la réclame comme étant un dû.

    979 : Koliam déclare la guerre aux sombréens qui sont repoussés hors du continent.
      Traïm rompt son alliance avec Koliam lorsque celle-ci exige son allégeance.

      Le système social de la petite ville de l'ouest, basé sur le potentiel et le mérite des individus inspirés de l'antiquité est fortement décrié par Koliam où c'est établi une noblesse exploitant les paysans se trouvant sur leurs terres.

    983 : Le seigneur d'Olassiam, soucieux de plaire à celui de Koliam pour bénéficier de sa protection militaire, s'entoure d'une cour aristocratique qui dirige toutes les affaires de la ville.

    La cour de Traïm, composée d'intellectuels, de philosophes et de musiciens renommés, est tournée en ridicule dans les autres villes et méprisée.

    Koliam pousse la ville d'Eram qui lui est inféodée à attaquer Traïm.
    985 : Eram est non seulement repoussée mais même envahie.

    Traïm s'impose comme un nouveau pouvoir fort capable de tenir tête à Koliam.
    986 : Koliam change de stratégie et cherche à obtenir le soutient de Traïm.
      Grimoald, seigneur de Koliam, appelle tous les royaumes gamaëliens à s'unir pour récupérer Timiapolis.

      La quête pour reprendre la ville légendaire est instrumentalisée pour symbolisé l'union retrouver des Gamaëliens. Une euphorie populaire mais aussi intellectuelles s'emparent du continent.

    990 : Loth Beremouin publie un long poème tragique inspiré des écrits anciens sur Timiapolis.
      L'imaginaire collectif ressent comme une injure et une perte sans nom, l'occupation de la ville par les vampires.

    992 : Grimoald lance un appel pour la première croisade contre les vampires.
      Bien que le seigneur de Traïm soit contre, la ville s'allie aux autres royaumes dans cette entreprise qui rencontre un soutien populaire sans précédent.


[ARTICLE EN COURS DE REALISATION.]



AGAIN
« Non desistas, non exieris »





GRIFFER UN PAUVRE MANTEAU ET MÂCHOUILLER D'INNOCENTES CHAUSSURES C'EST MAL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de Gamaëlia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de Gamaëlia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamaëlia :: Accueil et vie du forum :: Règlement & Background-
Sauter vers: