Gamaëlia


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les éléments du quotidien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liven Reaves
Admin
Dangereux mage noir fugitif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2770
Age : 36
Maison/Métier : Mage Noir
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Les éléments du quotidien   Mar 14 Juil 2009 - 8:24

    Qu'est ce que la magie ?


    « La magie est à la fois le plus magnifique et le plus terrifiant trésors qui caractérise notre monde. Encore aujourd'hui, elle ne cesse d'être remplie de mystères et plus nous en apprenons plus nous découvrons l'étendue de notre ignorance. [...]

    On appelle « magie » la capacité à transformer l'énergie que chaque individu possède en une manifestation physique voir même psychique dans notre environnement. Elle peut prendre n'importe quelle forme de matière et obéir à la moindre volonté de celui qui en fait usage à condition qu'il sache gérer ce flux d'énergie. Son extraordinaire maniabilité nous permet d'incanter des sorts d'une manière personnelle d'une façon orale ou tout simplement mental. Elle n'a pour ainsi dire de limites que dans notre imagination et notre réserve d'énergie. C'est pourquoi il faut habituellement des années afin de maîtriser complètement son don sans s'effondrer au moindre effort un peu poussé. [...] La majorité des Magas utilise la magie à son niveau le plus basique pour des sorts concernant l'entretient de la maison, la gestion rapide de marchandises ou encore la navigation. Des sorts d'une complexité plus élevée et à usage public requièrent l'intervention d'un Magassionnel, magas spécialisé dans le soutient magique. Malgré tout, il existe une proportion de la population que l'on chiffre approximativement à 42% qui est naturellement prédisposée à une utilisation beaucoup plus poussée de leur don, ce qui ouvre des possibilités immenses dans tous les domaines, en particulier depuis la loi du 5 octobre 1823 qui permet une spécialisation dans la magie de haut niveau autre que militaire. »


    Philippe Binoclet, chercheur au
    Comité d'Approfondissement de
    l'étude de la Magie.
    Manuel de Magie Générale niv.1




    « [...] Mais si nous pouvons qualifier cette magie de « blanche » que dire de la magie dite « noire » ? Son fonctionnement est si différent de la première et si méconnu qu'il est presque impossible d'établir une comparaison juste. Consommant l'énergie, la magie blanche agit sur le corps humain en lui prodiguant une fatigue en proportion à la difficulté des sorts utilisés, à leur fréquence et à l'entraînement du Magas. Cependant, il serait probable que la magie noire ne s'attaque non pas au corps mais à l'âme. Son utilisation influe directement sur l'état psychologique de son utilisateur, le plongeant dans une vision déformée de la réalité et révélant ses instincts de violence pur. Lorsque l'utilisation devient pratiquement continue, cette magie dangereuse peut conduire à des troubles psychiques graves comme la paranoïa ou la schizophrénie et plonger le magas dans un état de psychopathie et de folie. On retiendra notamment le sanglant héritage de Krik Bouchlet plus connu sous le nom de Redmarry, le tristement célèbre tueur fou aujourd'hui encore enfermé dans une section spécialisée de la prison de l'île d'Olm. Malgré tout, la dangerosité de l'utilisation de la magie noire ne se restreint aux répercussions possibles sur son utilisateur. Il a été observé qu'elle augmente à la fois la vitesse et la puissance du magas dans des proportions véritablement hors normes et annihile toute sensation de douleur et tout sentiment de culpabilité. […] Passé un certain stade d'utilisation, on a aussi pu remarquer que la pigmentation de l'iris virait au bleu électrique mais on ignore encore aujourd'hui la raison de ce phénomène. A noter aussi que quelques cas de magas peu expérimentés s'essayant à des techniques liées à la magie noire n'ont pas pu supporter le flux qu'ils ont libérés et sont rapidement morts après avoir tenter quelques sorts. »


    Eliza Tremildo, magicologue
    récompensée par le prix Chmetzel
    Manuel de Magie Générale niv.5


Dernière édition par Liven Reaves le Jeu 10 Juin 2010 - 7:37, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Liven Reaves
Admin
Dangereux mage noir fugitif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2770
Age : 36
Maison/Métier : Mage Noir
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les éléments du quotidien   Mar 14 Juil 2009 - 8:37

    Le retard technologique



    « Que serait Gamaëlia sans la magie ? Toute notre économie et les éléments les plus communs de notre vie quotidienne reposent intégralement sur elle. Sur Terre, l'impossibilité de son utilisation a été parer grâce au développement des sciences techniques et mécaniques. Cependant, cela n'explique en rien pourquoi la technicité terrienne ne peut pas être exploitée sur notre planète. Aujourd'hui, il nous semble impensable d'imaginer des voitures, des télévisions, des usines robotisées dans notre quotidien. Et pour cause ! Seul 15% des gamaëliens ont un jour effectué un voyage sur la Terre et seul 43% de la population connaît suffisamment notre monde d'origine pour pouvoir le comparer avec le notre. Pour autant, les chiffres sont encourageants et l'on pense d'ores et déjà à restabiliser le passage pour facilité des échanges commerciaux.

    Se tourner vers la Terre c'est définitivement se tourner vers l'avenir. En effet, on observe une hausse croissante de jeunes gamaëliens qui choississent de prendre l'option "Etude de la civilisation terrestre" dans leur cursus. Quelques éléments non électroniques d'origine terrienne font déjà parti de la vie gamaëlienne tel que les vêtements même si leur fabrication sur notre continent et plus aisé que leur acheminement depuis la Terre mais on peut aussi parlé des appareils photos des années 50 qui sont très prisés et améliorer par magie ou encore des cafetières ou des frigidaires ensorcelés. Malheureusement, les armes à feu rencontre elles-aussi un succès grandissant même si elles restent très peu répandues et se valent leur pesant de Ryz...

    Mais plus que la méconaissance que nous avons désormais de notre planète d'origine et l'utilisation de la magie qui nous évite des défis techniques, le véritable frein à l'invasion de Gamaëlia par les inventions terrestre reste le passage instable qui empêche de prévoir tout transport régulier de marchandises et le champ magnétique si particulier de notre planète qui grille les circuits des objets électroniques.»


    Yumi Ekinose, journaliste
    pour le Gamazine,
    Publication récente.


Dernière édition par Liven Reaves le Jeu 10 Juin 2010 - 7:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Liven Reaves
Admin
Dangereux mage noir fugitif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2770
Age : 36
Maison/Métier : Mage Noir
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les éléments du quotidien   Mar 21 Juil 2009 - 12:52


    Le Gamazine


    Site officiel : cliquez ici
    Une création sous copyright et disponible en cliquant ici



    « Le Gamazine c'est avant tout le quotidien le plus vendu sur le continent. A lui seul, il totalise près de 57% des ventes du marché et c'est sans parler des autres rejetons de la société Gamazine S.R tel que le célèbre magazine people : Indiscrétion. La grande diversité des sujets traités en fait un excellant magazine d'information sur lequel les Gamaëliens jettent leur dévolu et trouvent à se tenir au courant de la vie de leur pays et même de l'actualité étrangère. Bien sûr, ses journalistes ont été sérieusement bridés durant la période néfaste de l'invasion vampirique qui a abolit pour un temps la liberté de la presse, mais aujourd'hui, ils sont fiers d'être indépendants et de publier en toute quiétude afin d'informer au mieux la population. »

    Anna Marcson, Responsable marketing
    de la société Gamazine S.R


    « Personnellement, je suis complètement accro au Gamazine ! Je ne sais pas comment certains parviennent à s'en passer ! On y trouve toute l'actualité et ils ont souvent des informations exclusives par rapport aux autres magazines. Moi, j'adore ! »

    Kaishi Horn, Elève à l'Académie
    Nashaovienne


    « J'achète le Gamazine tous les jours. C'est un bon moyen de se tenir au courant de ce qu'il se passe, surtout avec les derniers évènements. D'ailleurs, ils ont su repérer très vite que Liven Reaves était un type louche. »

    Lino Macionetti, Restaurateur
    sur la place publique


    « Le Gamazine ? Que voulez-vous que j'en dise, je suis sa cible favorite... C'est un magazine comme un autre qui se préoccupe davantage de ses comptes que de la qualité de ses informations si vous tenez tant à avoir mon avis. J'ajouterai que si vous vous attendez à de l'objectivité et des analyses dignes de ce nom, vous feriez mieux de passer votre chemin. »

    Liven Reaves, Professeur à l'Académie
    (dont on comptabilise 9 procès pour
    diffamation intentés contre le
    Gamazine à ce jour)


    « Vous savez je pense vraiment qu'à ses débuts le Gamazine n'était qu'un énième magazine à scandales sans le moindre intérêt, aucun style, aucune rubrique potable... un pur désastre. Et puis un jour le directeur général est venus me supplier de venir les rejoindre, je ne pouvais donc pas refuser. Certaines mauvaises langues diront que c'était pour l'argent, mais moi je leurs répondraient que c'est uniquement pour l'amour de l'information et de la vérité!Quoi qu'il en soit maintenant je pense vraiment que le Gamazine est LE magazine par excellence, les gens l'adore... bien sûr il y a toujours des gens qui essaient vainement de nous mettre des bâtons dans les roues à coup de procès plus inutiles les uns que les autres, mais que voulez vous? Il y a des gens stupides partout. Enfin je pense vraiment que ce magazine est le seul digne de ce nom sur tout le continent, ceux qui ne sont pas d'accord ne sont que des envieux sans intérêt. »

    Mikaël Rogers,
    reporter pour le Gamazine


Dernière édition par Liven Reaves le Jeu 10 Juin 2010 - 7:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Liven Reaves
Admin
Dangereux mage noir fugitif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2770
Age : 36
Maison/Métier : Mage Noir
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les éléments du quotidien   Mar 15 Sep 2009 - 18:29

    Les familiers



    « Familier : n.m. Moitié de l'âme d'un être humain transférée et personnifiée par un animal. Conscience de l'être humain, il est doué de raison et de la parole tout en pouvant communiquer avec sa moitié humaine par la pensée.»

    Dictionnaire Encyclopédique,
    édition Mégamagas.


    «Les Familiers sont un autre mystère qui caractérise notre monde. Depuis près de deux siècles, on sait avec certitude que le champ magnétique de la planète influe sur l'âme des humains, permettant à celle-ci de se scinder en deux et de résider dans deux corps différents suite à une émotion particulièrement forte qui s'accompagne d'un processus magique encore indéterminé. Cette moitié d'âme s'installe exclusivement dans des animaux qui deviennent capables de parler, de réfléchir et d'agir de leur propre volonté. De plus, un lien psychique puissant leur permet d'entrer en contact avec leur humain par la pensée, faisant lieu de conscience.»


    Anny Mamachopsy,
    Tout sur mon familier.



    « [...] le familier est si intimement liés à l'être humain auquel il est rattaché que se créer une relation d'interdépendance où les deux moitiés de la même âme se soutiennent mutuellement et cherchent à stabiliser leur équilibre mentale. De fait, la disparition de l'un des deux entraîne immanquablement la mort. On a toutefois recensé des sujets qui ont survécu à la disparition de leur familier, avec lequel ils venaient de se lier. »

    Shalim Racoherty,
    De la nature du familier.



AGAIN
« Non desistas, non exieris »





FLOODER DANS UNE PARTIE HORS FLOOD C'EST MAL !!!!!!


Dernière édition par Liven Reaves le Mar 2 Nov 2010 - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Liven Reaves
Admin
Dangereux mage noir fugitif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2770
Age : 36
Maison/Métier : Mage Noir
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Les éléments du quotidien   Mar 2 Nov 2010 - 14:11

    Le Gamaëlien



    « Le Gamaëlien est une langue qui trouve ses origines et les bases de sa structure grammaticale dans le grec ancien importé par les premiers colons. Toutefois, elle a subi au fil des siècles de nombreuses mutations et influences qui l'ont vite rendue unique. Aujourd'hui, elle est parlée sur l'ensemble du continent et a su s'imposer aux dépends des dialectes provinciaux. Seuls les accents l'enrichissent encore des nuances qui font tout son charme. […] L'héritage grec s'est vu dilué par les nouveaux apports étrangers, principalement ceux de l'elfique et du sombréen, mais aussi de l'anglais à partir du XIX siècle terrien. [...] L'alphabet grec s'est vu modifié par les apports elfiques avant que cet usage ne soit abandonné devant la démocratisation de l'écriture (l'elfique ayant été jugé trop difficile et mal adapté à la prononciation de phonèmes spécifiques). [...] L'alphabet gamaëlien se compose donc de 27 lettres dont certaines sont encore transcrite selon le grec ancien et la plupart importée de l'alphabet occidental terrien. »

    Mujimba Benatou,
    extrait de la conférence linguistique d'Eram.


    « La structure de la langue s'organise selon un principe addictif où chaque élément grammatical se voit enclavé par le sujet, systématiquement placé en début de phrase, et le verbe de la proposition principale, placé à la fin. Un système rigoureux de prépositions et de copules enclitiques permet l'expression d'un discours clair avec un minimum d'altération des formes nominales ou verbales originelles. La richesse du vocabulaire permet par ailleurs de limité l'emploi intempestif d'adjectifs ou d'adverbes visant à renforcer la valeur explicative des noms. […] Toutefois, la langue a peu à peu perdu l'usage des cas permettant l'attribution d'une fonction grammaticale à un mot. Seul l'accusatif et le nominatif ont gardé cet usage, tout en voyant les irrégularités linguistiques abolies par les lois orthographiques et grammaticales des deux siècles précédents. »

    Katalina Jacobson,
    De l'étude du Gamaëlien.



    « Le Gamaëlien est une langue riche en voyelles qui s'équilibre à l'aide de consonnes rudes qui cassent l'unité monotone de la phrase pour la rehausser d'une intensité très marquée. Si l'usage à été perdu dans l'est du continent d'allonger certaines voyelles, il perdure à l'ouest et confère à la langue un aspect chantant. Les règles classiques du Gamaëlien sont encore très présentes et utilisées fréquemment dans le langage courant. D'une façon générale, le rythme des phrases est encore vigoureusement respecté. […] L'on affectionne les tournures brèves et imagées dans lesquelles les sonorités jouent un rôle très important. Inversement, les phrases longues rencontrent un succès renaissant dans nos écrits contemporains, comme un clin d'œil malicieux aux textes anciens. »

    Cyril Melikov,,
    Spécialiste du Gamaëlien
    Chercheur à l'université linguistique d'Eram.



    « […] On peut résumer l'accent de l'est, communément appelé « l'accent de Sannom », à sa prononciation rigoureuse des syllabes, à son débit rapide et presque monotone, à son affection particulière pour la distinction subtile des « r » et des « l ». Évidemment, ce serait ne pas faire honneur aux « h » aspirés méprisés et au décrescendo, si reconnaissable des phrases affirmatives longues. L'articulation distincte de chaque syllabe est un point d'honneur qui se voit rarement ignoré, seules quelques élisions de préposition en faisant les frais. L'accent de l'ouest ou « accent de Traïm » se caractérise quand à lui par une prononciation beaucoup plus souple qui, au lieu de faire sonner les consonnes rudes, les atténuent afin d'allonger la plupart des voyelles de fin de mot à l'exception du « i » et du « e ». Le débit, plus lent qu'à Sannom mais aussi plus souple qu'à Olassiam, offre un rythme chantant qui module la langue davantage au plaisir de l'écoute qu'à l'intelligibilité rapide et obsessionnelle du propos chez les Sannomans. La plupart des noms et des verbes voient aussi leur intonation renforcée. La distinction entre les « r » et les « l » est inexistante tout comme celle des « é » et des « è », alors que les « h » aspirés et les « n » euphoniques sont prononcés. Koliam s'affranchit un peu de l'accent de Sannom en allongeant certaines voyelles selon l'usage ancien. De même, il est de plus en plus courant d'entendre à Eram des « r » qui se confondent avec les « l » ou des « h » aspirés.

    Toutefois les différentes prononciations du Gamaëlien sont aussi observables au sein d'une seule et même ville. Les classes populaires et les voyous des quartiers mal famés ont pris l'habitude d'une articulation fortement atténuée qui marque une nette rupture avec l'accent de Sannom. La plupart des voyelles en début ou en fin de mot sont élidées pour permettre une prononciation très rapide. Aucune voyelle n'est allongée à l'exception de la finale du verbe qui traine en fin de phrase avec un ton tombant. Les « r » sont roulés à l'excès et il est courant de voir le « t » confondu avec le « d ». Le débit très rapide joint à une articulation restrictive rend l'intelligibilité difficile. Inversement, l'aristocratie gamaëlienne affectionne une prononciation qui obéit à l'accent de Sannom en plus d'y joindre la fantaisie de l'allongement des voyelles selon l'usage ancien. Par ailleurs, les « h » aspirés sont prononcés, tout comme les « n » euphoniques, la rapprochant ainsi de la prononciation de l'ouest. Cependant l'élision y est parfaitement absente et la plupart des formes verbales sont prononcées avec une accentuation rigoureuse. Enfin, le rythme des phrases est plus saccadé que l'accent de Sannom. On préfère marquer distinctement la ponctuation, quitte à rallonger la phrase plutôt que rendre atone la prononciation. »

    Thibault Mesbrook,,
    Sociologue
    article paru dans la revue spécialisée « Diversité Gamaëlienne. »



    « Les accents jouent un rôle important dans la société gamaëlienne est permet d'établir en quelques secondes un jugement de valeur de l'interlocuteur. L'accent de Sannom est le plus répandu mais aussi le plus rechercher pour sa rigueur et son intelligibilité parfaite. Inversement, l'accent de Traïm a longtemps souffert du stéréotype issu de sa qualité de province paysanne. L'accent était considéré comme lent, inutilement accentué, éprouvant à l'écoute. Toutefois, ces dernières années on a pu remarquer une évolution des mentalités qui reconnaissent dans l'accent de l'ouest une musicalité que perd toujours davantage l'accent de Sannom, malgré la rigueur des normes classiques instaurées pour la préserver. Allant de perd avec le rayonnement de la ville de Traïm, l'accent est devenu un synonyme d'excentricité intellectuelle qui séduit la plupart des populations de l'ouest. […] En dehors de la différenciation des accents majeurs du continent, une importance toute particulière est portée à la rigoureuse articulation des syllabes. Si la prononciation n'est pas considérée comme parfaite, l'interlocuteur se voit la plupart du temps déconsidéré ou assimilé dans le pire des cas aux classes populaires et analphabètes des quartiers mal famés. Les préciosités aristocratiques témoignent là aussi d'une importance majeure de la prononciation au sein de la société. Si l'imitation est traditionnellement considérée comme une moquerie bon enfant, un discours naturellement prononcée selon les règles aristocratiques confirment le rang de l'interlocuteur et suscite un respect gêné de la part des autres. Obtenir le respect d'un interlocuteur et son attention passe souvent par l'adaptation à son niveau de langue. Si le vocabulaire témoigne de l'érudition, l'accent témoigne d'une éducation.

    […]Aujourd'hui, la société Gamaëlienne est tellement habituée à ces codes de langage que l'on rencontre fréquemment des conversations où domine celui dont la prononciation est là plus classique et rigoureuse. Il est parfaitement établi que la valeur d'une personne s'accompagne de la qualité de sa prononciation et le respect lui est accordé en conséquence. »

    Marshal O'brien,,
    La sociologie gamaëlienne, tome II.





AGAIN
« Non desistas, non exieris »





FLOODER DANS UNE PARTIE HORS FLOOD C'EST MAL !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les éléments du quotidien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les éléments du quotidien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les éléments du nouvel axe trilatéral Haïti-Vénézuéla-Cuba
» L’impunité au quotidien
» Magie pratique au quotidien
» & les emmerdes du quotidien. [Sil]
» Test des quatre éléments

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamaëlia :: Accueil et vie du forum :: Règlement & Background-
Sauter vers: