Gamaëlia


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une rentrée silencieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une rentrée silencieuse   Mer 16 Sep 2009 - 8:49

Un jour, comme les autres, un cercle rouge apparut devant les immenses portes en bois du hall, puis un étrange personnage y sortit,puis un petit dragon suivis d'un adulte. L’adulte, énervé de ne toujours pas avoir eu son argent pour la commision, dit a l’élève de le payer :
"- Et l’argent ?? Je ne fais pas des courses gratuites !
-Tient ! Le voila ton argent de stupide !"
Tout en prononçant ces paroles, l’élève lui lança une petite bourse. Le cercle disparut comme il était apparut.
L'élève, qui semblait avoir 14 ans, s'essuya, puis regarda son familier :
<-Eh ben, on est enfin arrivé a cette fameuse academie!
-Content de le savoir.
-Qu'est ce qui t'arrive draga ?
-Non,rien Lamok, ce n'est rien.
-Je l'espere bien.>
Sur ces mots, l'élève entra dans l'immense hall. Les nombreuses fenêtres laissaient entrer une vive lumière provenant des jardins.
Il vit des banc sur les cotés, il s'assit sur le proche de la porte a droite, et attendit.
<-Mais qu'est ce que tu attend Lamok ?
-Que l'on vienne me chercher
D'accord. Tu ne pense pas dormir quand même ??
-Comment tu as deviné ?
-Tu n'est pas croyable !
-Bonne nuit Draga !>
Avec cette phrase, Lamok s'endormit sur le mur, se couvrant de sa veste, en attendant que quelqu'un vienne le chercher.
Revenir en haut Aller en bas
 
Une rentrée silencieuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [THEME - PV] J'ai raté mon entrée à défaut de ma rentrée !
» Un mois de retard pour la rentrée
» • Une nouvelle Rentrée, Une nouvelle élève. || Validée.
» Un costume bien taillé pour la rentrée
» Grand bal de rentrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamaëlia :: Archives :: C'est l'histoire... :: Période d'entre deux-
Sauter vers: