Gamaëlia


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre appropriée entre journalistes. [Mika <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albane Mogdanovitch
Ancien membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 40
Age : 34
Maison/Métier : Serveuse.
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Rencontre appropriée entre journalistes. [Mika <3]   Ven 16 Oct 2009 - 19:39

    Une jeune femme aux cheveux noirs et à l'allure élégante, flanquée d’un tigre blanc qui avançait à ses côtés sur le même rythme, voyait ses pas la guider de manière aléatoire dans les rues de la ville. Elle marchait tranquillement, mais d’un pas assuré d’ex-mannequin ; le regard fixe mais l’esprit vagabondant. L’œil cependant toujours à l’affût du moindre détail, da la moindre scène intéressante susceptible d’être retranscrite (et améliorée, mais chut) dans le prochain numéro du Gamazine. Le magazine le plus lu de tout Gamaëlia, où Kennedy avait été engagée cette année-là, après avoir fait ses preuves dans un autre journal, dans une autre ville. Etre journaliste pour le célèbre Gamazine, c’était tout de même un emploi beaucoup plus intéressant que son précédent. Beaucoup plus rentable, plus facile à avouer avec fierté. Surtout lorsque l’on savait que le célèbre et talentueux Mikaël Rogers en était le rédacteur en chef, évidemment. Un exemple à suivre, une idole, cet homme incompris. Car oui, il était incompris. C’était une chose qui avait choqué la jeune femme lorsqu’elle était arrivée à Sannom, la capitale du continent : qu’une bonne ribambelle d’égoïstes trouvent à se plaindre et à se critiquer du talentueux journaliste. Qu’est-ce qu’ils avaient, tous ? Ils n’avaient aucune considération, vraiment aucune ! Certes, il existait partout, et ceci aussi bien sur Terre que sur Gamaëlia, des personnes qui n’appréciaient pas de voir leur nom publié dans un journal, surtout au centre d’une histoire louche ou dégradante. Mais la vérité méritait d’être connue de tous, même des plus ignorants, non ? Bien sûr que si. Les journalistes étaient là pour çà. Pour apporter une certaine forme de connaissance, une connaissance directe et concrète, à la population, informer cette dernière de l’actualité, des derniers événements, des derniers potins, des dernières enquêtes. C’était là même le principe de la communication, non ? Bref, aucune considération disions-nous donc. Mais bon. C’était là le lot des personnes admirables malheureusement destinées à être incomprises, voilà tout.

    En cette fin d’après-midi là, donc, Kennedy Stevens flânait tranquillement dans les rues de la ville. Sans réel but précis, bien qu’un journaliste digne de ce nom savait sauter sur la moindre occasion qui pouvait se présenter, et ceci 24h/24 et 7 jours sur 7 sans la moindre interruption. Elle portait d’ailleurs sur elle son carnet de notes, celui qu’elle ne quittait jamais et sur lequel elle jetait la moindre information assimilée sur le terrain. C’était Mikaël, son mentor, qui lui avait apprit à en garder toujours un sur soi. Car dans une ville comme Sannom, on trouvait toujours quelque chose à dire et à publier. Elle l’avait bien vite remarqué. Après avoir quitté les bureaux, et vêtue d’un simple jeans de couleur foncée et d’un sobre pull noir au col en V, l’ex-mannequin reconvertie en reporter était donc partie flâner un moment, et fureter sur le terrain par la même occasion. Alaska, qui préférait d’ailleurs qu’on l’appelle Al tout court, son félin de Familier, l’avait suivie, bien évidemment, comme il la suivait quasiment toujours. Et comme toujours, il avait ce même air nonchalant et blasé qui lui collait à la peau, cette même manie de traîner la patte et de ne pas avancer trop vite. Deux ou trois fois, Kennedy dû s’arrêter pour se retourner et lui demander de se presser, avec une œillade mauvaise, mais comme d’habitude, le tigre blanc faisait mine de se foutre de tout. A cet instant, la jeune femme percevait ses pensées, qui ne tournaient qu’autour de l’instant où ils allaient enfin rentrer tout deux, et où il allait enfin pouvoir s’affaler dans un coin pour roupiller tranquillement. L’ignorant, mais claquant tout de même la langue contre son palais pour lui signaler son léger agacement, Kennedy ne ralentit pas le pas, et finit par déboucher sur la place publique.

    L’endroit, même à cette heure, restait assez fréquenté. Les gens allaient et venaient, s’arrêtaient aux terrasses des cafés, se rejoignaient, discutaient ou riaient entre eux. En allant à la rencontre de ces personnes, ces informateurs insoupçonnés, on finissait toujours par apprendre des choses… Certaines plus intéressantes que d’autres, d’ailleurs. Oui, rien de mieux que le terrain pour recueillir les meilleures informations, n’est-ce pas ? Evidemment. Déjà, tout en continuant d’avancer, mais à une allure plus modérée, Kennedy balayait les personnes de la foule qu’elle voyait de ses yeux sombres pour repérer quelqu’un susceptible de se révéler être un informateur intéressant. Elle n’eut pas vraiment le temps de s’attarder sur cette amorce de projet, car elle repéra un homme blond non loin, parfaitement reconnaissable pour une personne admirative comme elle. Eh non, elle ne rêvait pas, c’était bien Mikaël Rogers qui se tenait là. Aussitôt, la demoiselle fondit en avant, en agitant la main pour signaler sa présence, le sourire flottant aux lèvres, son Familier se mettant lentement en mouvement pour lui emboîter le pas.

    - Mikaël !

    Une fois à sa hauteur, elle lui colla une bise légère sur la joue pour le saluer, et souriante, se dressa face à son collègue de travail. Tant pis pour les informateurs, ils pouvaient bien attendre, non ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Rogers
Reporter pour le Gamazine
avatar

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 42
Maison/Métier : Journaliste
Année d'étude/de pratique : Douze années
Familier : Gareth, la marmotte inconnue
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Rencontre appropriée entre journalistes. [Mika <3]   Lun 22 Fév 2010 - 17:39

[HJ : Pardon pour l'attente.]

Bloc note en main et stylo posé sur le comptoir d'un bar peu connus de Sannom, Mikaël Rogers journaliste incompris, papotait tranquillement avec le barman des derniers potins susceptibles de l'intéresser. Heureusement pour lui il n'avait eu aucun mal à sous tirer au barman quelques informations contre quelques services voir quelques pièces si durement gagnés... et oui, on y croit tous. Tous les barmans de Sannom n'étaient pas aussi accommodants que celui de ce bar ci malheureusement et Mikaël avait bien du mal à leurs faire "cracher" l'information, de plus il pensait souvent que c'étaient des gens bien peu reconnaissant, après tout il se déplaçait exprès pour les voir et était souvent rembarré. En tout cas il était bien content qu'au moins un barman de cette ville soit assez sympa pour l'aider dans sa quête de la vérité, car oui Mikaël était un défenseur de la vérité! Ou presque...

"Six verres en une heure? Hum..."
"Je sais que c'est pas vraiment le genre d'information croustillante que tu cherches, mais j'ai rien d'autre."

Mais qu'est-ce qu'il allait faire d'une telle information, franchement? Qui ça allait intéresser de savoir qu'un homme presque inconnus avait bu six verres dans un des nombreux bar de Sannom? Mikaël réfléchit quelques instants avant de s'approcher du barman en s'étalant légèrement sur le bar, puis se mit à chuchoter de façon à ce que personne d'autre que le barman ne comprennes quelque chose.

"Tu es sûr que ce n'était pas six bouteilles plutôt?"
"Non, non six verres."

Mikaël s'approcha en s'étalant plus encore, et lui reposa la question mais cette fois-ci d'un ton plus insistant.

"Tu es vraiment sûr que ce n'était pas six bouteilles?"
"Mais je t'ai déjà dit que non."

Mikaël leva les yeux au ciel puis pria Huln de lui donner la force de ne pas étrangler le barman qui ne comprenait strictement rien. Il s'étala alors de tout son long, sous les yeux interrogateurs de certains clients et reposa à nouveau la question d'un ton impatient.

"T'en es vraiment sûr? Réfléchit bien surtout avant de répondre, il était tard, tu voyais sûrement tard."

Le barman le regarda d'un air qui voulait clairement dire qu'il le prenait pour un fou, bien sûr que le barman en était sûr et puis cela ne c'était pas du tout passé la nuit, mais il écouta le conseil de Mikaël avant de laisser échapper un sonore :

"Aaaahhhh!"

Mikaël souffla de soulagement tandis que le barman affichait désormais un petit sourire en coin avant de se mettre à parler bien fort pour que la totalité des gens présent dans le bar l'entendes.

"Oui, comme je te le disais, 6 bouteilles en une heure et encore."

Mikaël reprit donc sa place initiale, soulagé de ne pas avoir à rester plus longtemps dans la position bien inconfortable où il était, surtout qu'il commençait sérieusement à sentir une douleur au niveau du ventre à cause du bout du comptoir. Il reprit son stylo et nota l'information sur une page du bloc note déjà remplie avec plusieurs mots dont un écrit en gros en haut de la page "ALCOOLIQUE".
L'information que le barman lui avait à présent refilé, sans aucune pression, était un peu plus intéressante mais bon le pseudo alcoolisme d'un inconnus n'était pas très intéressant, heureusement pour lui l'homme s'appelait Roland quelque chose alors bon il pouvait toujours juste écrire son prénom et avec la confusion... et puis le bar s'appelait bien le Jumba, ça arrivait à tout le monde de se tromper en écrivant un mot.
Enfin bref, Mikaël commanda un verre de diabolo cerise, jamais d'alcool en service, salua vite fait le barman et sortit prendre un bol d'air pur. Alors qu'il déambulait bêtement dans la rue il entendit son prénom au loin, c'était la douce voix familière de Kennedy Stevens une des seules personnes que Mikaël appréciait vraiment. Il lui lança un franc sourire pendant qu'elle avançait vers lui. Il rougit très légèrement lorsqu'elle lui fit une bise.

"Bonjour Kennedy, comment vas-tu? Que fait tu ici? Tu es là pour une raison particulière?"

Il enchaina les questions sans vraiment faire attention, déformation professionnelle sûrement. En tout cas il était bien content de la voir.




And in a sea of scars the first cut is the deepest
Hurts - Only You
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gamazine.webs.com/
Albane Mogdanovitch
Ancien membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 40
Age : 34
Maison/Métier : Serveuse.
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: Rencontre appropriée entre journalistes. [Mika <3]   Dim 4 Avr 2010 - 16:01

    Le sourire de Kennedy s’élargit sur ses fines lèvres. Si croiser Mikaël par hasard l’enchantait ? Bien évidemment, il ne pouvait en être autrement. Mikaël, c’était Mikaël. Le seul et l’unique, même. Non, vraiment, un homme charmant. Certes, il était de ces personnes, de ces personnalités fortes, que soit l’on détestait franchement, soit l’on adorait invariablement. Mais impossible d’y rester indifférent, non ? Pour sûr. En tous les cas, la jeune femme ne faisait pas partie de ces personnes qui passaient leur temps à cracher sur le nom du célèbre reporter, oh non. Au contraire, elle l’admirait, elle l’appréciait, réellement, et elle avait été véritablement ravie d’avoir obtenu un poste de journaliste à la même rédaction que lui. Maintenant, elle se targuait d’être son alliée, ce qu’elle était d’ailleurs bien. Car il en fallait bien, des alliés, pour un être aussi incompris que Mikaël Rogers, pas vrai ? Bien évidemment. Sinon, ce serait intenable.

    - Je vais très bien, merci, et toi ?

    Nullement gênée par le débit rapide des questions, habituée qu’elle était en tant que journaliste qui aimait l’être, Kennedy sourit encore, d’un franc et beau sourire. Elle prenait la parole de sa voix légère, enchantée de cette rencontre inopinée mais appropriée.

    - J’étais à la recherche d’un quelconque informateur, pour passer le temps, c’est tout. Mais toi, dis-moi, que fais-tu ici ?

    Il fallait croire que la déformation professionnelle était de mise également chez la demoiselle, car elle retournait les questions avec une aisance particulière. A moins que ce ne soit juste de la politesse ? Les deux se valaient. Elle leva les yeux sur le doux visage de son vis-à-vis, apprécia la couleur incroyablement bleue des iris, sourit encore. Et puis elle détourna la tête pour poser les yeux sur la foule, l’air pensif, un instant, et avisant les terrasses des cafés qui entouraient la place, elle eut une idée. Elle se tourna donc de nouveau vers le jeune homme blond, et lui fit signe d’un air engageant, désignant les cafés et bars alentours d’un geste furtif de la main.

    - Je te paye un verre ?

    Elle ignorait que Mikaël sortait d’un bar où il avait récolté quelques informations, bien entendu, il y avait peu. Derrière elle, Alaska s’était assis de manière nonchalante, posant ses yeux de tigre sur les gens qui passaient, l’air blasé ou ailleurs, comme toujours. S’il pouvait bâiller, pour sûr qu’il l’aurait fait. Mais comme il savait que cela aurait agacé ou énervé son humaine, il s’abstint. Le félin observa un instant l’homme blond qui faisait face à Kennedy, reconnut Mikaël Rogers, agita la queue comme s’il était une espèce de gros chat, et resta là, assis, patientant, en silence. S’il l’appréciait ? Hum, disons que cet humain que sa Kennedy semblait tant apprécier l’intriguait assez, effectivement.

[Excuse-moi pour le retard également ^^’]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Rogers
Reporter pour le Gamazine
avatar

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 42
Maison/Métier : Journaliste
Année d'étude/de pratique : Douze années
Familier : Gareth, la marmotte inconnue
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Rencontre appropriée entre journalistes. [Mika <3]   Lun 16 Aoû 2010 - 4:25

    [HJ : Plus de 4 mois T.T honte sur moi! Du coup j'ai essayé de pas faire un post trop pourri, pas que j'en aurais fait un si j'avais répondus plus tôt *s'enfonce* enfin bref voilà voilà...]

    Joie...
    Mikaël, ravi de voir la jolie madame Rog... heu... mademoiselle Stevens, oui c'était bien ça la jolie mademoiselle Stevens, affichait a présent un sourire que l'on aurait presque pu qualifier de débile. Il était totalement dans les nuages, il regardait ses lèvres bouger lorsqu'elle parlait, tout était merveilles en elle... non il n'était pas amoureux, ça n'avait rien à voir enfin! non pas du tout... sourire encore plus débile. Qu'elle était belle, ses beaux cheveux virevoltants légèrement dans la brise légère de l'été...

    - Je vais très bien, merci, et toi ?

    Hein?
    C'était à lui de parler? Mince! il avait été trop occupé à la regarder intensément, du coup il n'avait rien compris, vite il fallait faire travailler son cerveau, il fallait revenir un petit peu en arrière! Qu'avait elle dit? Zut alors! Quel piètre journaliste il faisait s'il n'arrivait même pas à se rappeler ce qu'on lui avait dit. Il se serait caché de honte s'il n'avait pas été si concentré a essayer de se rappeler les paroles de la jeune journaliste. C'était une question, il en était sûr, il avait entendus l'intonation de sa voix, par contre pour le reste il n'en avait aucune idée... Polala mais pour qui elle allait le prendre? il n'écoutait même pas ce qu'elle lui disait et en plus s'il continuait de ne rien dire elle allait sûrement penser qu'il la snobait ou pire qu'il se fichait d'elle! Grave la honte, comme aurait dit son fils 9 ans. Bon il n'arrivait pas à se rappeler, le plan A avait échoué, il fallait passer au plan B c'était la meilleure solution. Mikaël n'aimait pas particulièrement appliqué le plan B, mais ça l'avait déjà sortis de pas mal de problème, d'un autre côté ça l'avait bien enfoncé dans certains cas... Tant pis, il fallait appliqué le plan B, c'était une question de vie ou de mort... ou presque! Phase une : pencher la tête légèrement vers la droite, ça faisait plus sympa. Phase deux : esquisser un petit sourire, ça faisait aussi plus sympa. Phase trois : acquiescé légèrement de la tête, comme si on avait tout compris. Enfin phase quatre et la plus importante :

    "Hmmm Hmmm."

    Et?
    Allait elle gober ça? Est-ce que cette réponse débile, ce plan B à deux Ryzs allait la satisfaire? Oh mon dieu! Elle ne disait rien, ça y'est il avait tout foiré, c'était là fin du monde et... tiens, pourquoi il s'emportait autant? C'est vrai après tout ce n'était pas si grave, il aurait pu lui demander de répéter, lui dire qu'il avait été distrait, quelque chose n'était pas normal... Ahhh elle se remettait à parler, victoire! Maintenant il fallait écouter, mais pensez-vous que ce cher Mikaël allait vraiment le faire? Bien sûr que non, il était déjà repartit dans sa transe déliro admirative... Ralala ses yeux soulignés par de délicates touches de maquillage étaient beaux et sa peau avait l'air si douce... Sourire béa.

    - J’étais à la recherche d’un quelconque informateur, pour passer le temps, c’est tout. Mais toi, dis-moi, que fais-tu ici ?

    Damned!
    Elle venait à nouveau de parler et à nouveau il n'avait pas vraiment écouté, mais cette fois-ci il avait réussit à saisir quelques mots dont "recherche", "informateur" et "ici", sa compréhension de la phrase en était erroné mais bon il avait saisit au moins la première partie ce qui n'était pas si mal (non?). Les paroles de la jeune journaliste enchantaient littéralement Mikaël qui était fier de la compter dans son équipe. Poser des questions, encore et toujours, toujours chercher des informateurs et informations était très important dans la "Mikaël Team" et Kennedy était sur la bonne voie, oui il en était sûr! Elle deviendrait un grand journaliste, enfin l'image qu'il se faisait d'un grand journaliste. Ah la la qu'est-ce qu'il l'aimait... enfin bien! il l'aimait bien c'était tout... ou presque... Elle devait être vraiment belle dans une belle robe blanche... Mikaël lança un regard sur sa main gauche, pas de bague, c'était déjà une bonne chose pour lui. Elle était tellement belle que si elle avait des enfants ils seraient sans aucun doute très beaux et s'ils avaient un peu de Mikaël aussi, ils seraient magnifiquement magnifiques sans aucun doute. Elle était vraiment jolie, ses cheveux... hein? ah oui mince, c'était à lui de parler là. Il n'avait pas tout à fait compris la phrase mais autant répondre quelque chose, mine de ne pas passer pour quelqu'un qui n'écoute pas quand on lui parle. Non ce n'était pas son cas! Non il n'avait aucun rapport avec ses gens qui n'écoutaient jamais ce qu'on leurs disaient! Non cela n'avait rien à voir! Il "gomma" son sourire débile de son visage et le remplaça par un sourire sympathique et surtout moins bête.

    "Je suis content de voir quelqu'un travailler si bien. J'étais moi même avec un de mes informateurs."

    Bilan?
    Oh c'était bon, elle le regardait et souriait, victoire à nouveau! à moins que... Hum... elle tournait la tête à présent, ce n'était peut être pas bon signe, elle semblait pensive peut être cherchait elle quelque chose ou peut être quelqu'un? Oh non! elle avait un petit ami et elle le cherchait dans la foule parce qu'elle s'était rendue compte que monsieur Rogers ne l'écoutait pas. Non!! c'était la fin du monde, c'était Oz sans alcool, c'était l'apocalypse, c'était Isuzu qui souriait, c'était Armageddon, c'était Liven en slip de bain, c'était n'importe quoi!!! Ah! attendez... il semblerait qu'elle cherchait seulement un café, elle venait de désigner l'endroit où se trouvait les cafés et bars. Mikaël se sentit tout à coup très bête.

    - Je te paye un verre ?

    FATAL ERROR!
    Oh non Kenny, que venais-tu de dire? ignorais-tu qu'en service il ne fallait pas boire d'alcool? Dit lui que tu l'ignorais. Pourtant tous les journalistes devaient le savoir, il se rappelait la première fois que son mentor, non vous ne saurez pas son nom, lui avait dit. L'arimag leva un peu la tête vers la gauche, ses yeux étaient à présent perdus dans les nuages, il se souvenait...

    Spoiler:
     

    Déception...
    N'empêche qu'elle lui avait proposé de boire de l'alcool en service... attendez! quand avait elle parlé d'alcool? jamais en fait, maintenant qu'il y pensait, elle lui avait juste proposer de boire quelque chose, ça pouvait très bien être une limonade, rien à voir avec de l'alcool. Good Game Kennedy! Ô Kenny vous êtes vraiment forte, réussir à embrouiller l'esprit du Miky en une phrase de la sorte. C'était vraiment une bonne journaliste du point de vue de l'embrouillé, elle était merveilleuse, il fallait qu'il lui dises.

    "Kennedy je..."

    Hu!
    Mais tout à coup, il tourna la tête d'à peu près 45° vers la droite, l'oeil vif! la truf... heu... le nez à l'affut :

    "Reaves!"

    Éternelle damnation!
    Sauf que... il n'y avait pas de Reaves... le pauvre était tellement obsédé par la prochaine frasque de La Bête que des fois il avait l'impression de le voir ou de l'entendre. Il ne tourna pas tout de suite la tête, mais son visage se décomposa en se rendant compte de ce qu'il venait de faire et surtout devant qui il venait de le faire. Il tourna enfin la tête en direction de la journaliste qui lui faisait face, lentement mais sûrement. Un sourire très gêné se dessina sur son visage.

    "Excuse moi... je ne sais pas ce qu'il m'a prit, j'ai sans doute cru l'entendre. Excuse moi..."

    Honte
    Les excuses de Mikaël n'étaient pas courantes et était le signe qu'il aimait vraiment Kennedy. Il continua en espérant qu'elle ne s'attarde pas sur ce qu'il venait de faire.

    "Hum... je ne suis pas sûr que ça soit une bonne idée d'aller boire un verre avec autant de gens autour, les journalistes des magazines concurrents guettent et on ne sait jamais ce qu'ils vont inventer pour nous enfoncer. C'est très gentil quand même de l'avoir proposé."

    Bande de nuls... Oh Gareth!
    Quelques mètres plus loin, une boule de poils marron avançait, c'était une marmotte plutôt mignonne, mais qui semblait un peut se pavaner... Elle n'était pas plus grande que les marmotte normal, pas plus forte, à vue de nez c'était une marmotte banale, sauf qu'elle semblait toiser tous les humains du haut de ses 59 cm. Arrivé à la hauteur du journaliste, elle donna un petit coup dans sa jambe, il baissa la tête, elle la leva.

    *Je les ai trouvés, ils sont à deux pas d'ici dans le bâtiment moche et bleu. Je te préviens la prochaine fois tu te trouves quelqu'un d'autre...*

    Cool!
    Le journaliste releva la tête à nouveau, les yeux pleins d'étoiles, n'écoutant plus son familier.

    "Kenny, mon familier viens de repérer la planque d'un groupe d'adolescents, dont le fils d'un chef de guilde, faisant du trafique de Ts'Lichs! Ce n'est pas loin, c'est notre chance!"

    Oh Yeah!
    Il était complètement malade, se rappelait il seulement de la taille de la créature et le fait qu'elle était super amicale avec les gens? Le pire c'est qu'il allait entrainer Kennedy avec lui... Ô douce Kennedy vos yeux sont tels Lanix et Astrelia, ils illuminent sa vie... S'était il seulement rendue compte qu'il avait appelé la jeune journaliste "Kenny"? Non je ne pense pas. Tout ce qui comptait maintenant c'était partir prendre des photos avec elle de ce trafique de Ts'Lichs. Il se dirigea donc vers le bâtiment bleu tout en jetant des coups d'oeil derrière lui, toutes les 10 secondes, pour voir si Kennedy le suivait.

    "Ouai c'est trop ça, continu à te pavaner..."

    Jalo... heu... Jalon?
    La marmotte ou plutôt Gareth, venait de voir le félin, son pelage parfait, ses rayures parfaites, son museau parfait, ses pattes parfaites... et n'avait pu s'empêcher d'être désagréable avec lui. Pfff n'importe quoi, il n'était pas du tout jaloux! Il était bien plus beau que lui. Gareth la marmotte VS Alaska le tigre blanc, tout le monde savait quel familier était le plus beau, le plus intelligent, le plus fort et ce familier n'était pas blanc! Non mais!




And in a sea of scars the first cut is the deepest
Hurts - Only You
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gamazine.webs.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre appropriée entre journalistes. [Mika <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre appropriée entre journalistes. [Mika <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamaëlia :: Archives :: C'est l'histoire... :: Période d'entre deux-
Sauter vers: