Gamaëlia


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jeu de piste - Enigme 2 [Equipe A]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GM-1
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Jeu de piste - Enigme 2 [Equipe A]   Sam 2 Jan 2010 - 16:08

8H passé, la tour panoramique est ouverte et quelques courageux touristes commencent déjà son ascension.

Vous arrivez devant la tour panoramique et la contemplez quelques instants. Puis vous vous approchez de la base, à côté des escaliers. Là est accroché un panneau d'affichage, avec quelques avis de recherche et deux ou trois offres d'emplois. Dans le coin gauche inférieur, une affichette rose (pourquoi ? La personne qui l'a faite aimait bien le rose, c'est tout) est accrochée et détonne sur le reste.

L'affichette a écrit:
Enigme 2 :

Un homme est retrouve pendu dans une grande pièce. La porte était fermée de l’intérieur et la pièce est totalement vide. Il y a un peu d’eau sur le sol. Seul une corde de quelques centimètres accrochée au plafond qui mesure plus de 3 mètres.

Comment cet homme a pu se pendre en plein milieu de la piece ?

[Vous avez jusqu'au 9 janvier inclus pour résoudre cette énigme. ]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vasco Fair
Rockeur ambulant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 291
Maison/Métier : Musicien ambulant.
Année d'étude/de pratique : A la vie, à la mort.
Familier : Vitani, renarde rousse.
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Jeu de piste - Enigme 2 [Equipe A]   Mer 6 Jan 2010 - 16:48

    Une chose est particulièrement importate à préciser : Vasco n'était pas un idiot. Il aimait certes beaucoup en avoir l'air, allez savoir pour quelle raison obscure dissimulée dans son esprit loufoque. Il était donc parfaitement apte à répondre à quelques énigmes, même s'il n'en donnait pas du tout l'impression.

    Encore fallait-il pour cela qu'il se lève. Parce que, Habitué à se coucher tard, vivant la nuit depuis près de sept ans, il avait les plus grandes difficultés à s'endormir et à se réveiller relativement tôt. Alors imaginez sa stupeur quand sa nounou-Vitani lui ordonna de filer au lit à dix heures à peine ! Il commençait déjà à râler et à protester, affirmant qu'il n'était pas fatigué, et elle lui rappela l'événement du lendemain. Le jeu de piste. Il ne savait pas du tout en quoi il consistait : gamin comme il était, le seul mot " jeu " l'avait fait s'inscrire. Et il avait tellement agacé sa moitié en lui en parlant sans arrêt les premiers temps que celle-ci avait décidé de se venger d'une façon ou d'une autre. Elle tenait ainsi sa revanche, en sachant à quel point il detestait se coucher tôt.Bien entendu, il fini par obtempérer : la pire épreuve fut celle du réveil. Même s'il s'était couché bien avant ses heures habituelles, il avait mis un temps fou avant de tomber dans les bras de Morphée, et le fait qu'il ait vraiment hâte d'être au lendemain n'arrangeait rien. Or, une fois qu'il s'y était lové, il refusait de les quitter. Ainsi, il était censé se lever à sept heures moins le quart. Comme il n'avait pas de réveil, il comptait sur son horloge interne. Vitani savait que cela ne suffirait pas aussi, à l'heure dire, elle lui bondit sur le ventre, appuyant tout son poids sur l'abdomen du chanteur. Et, pour être bien sûre qu'il se réveille, elle se mit même à lui lécher le cou. S'il manqua de faire tomber la pauvre bête du lit, à cause de son désir de rester blotti dans les bras de Morphée, elle obtint ce qu'elle voulut : il se leva et se prépara. Et elle ? Elle squatta son lit dans l'idée de dormir un peu à son tour. Malheureusement pour elle, son infernal humain décréta qu'il était hors de question qu'elle reste au lit si lui même ne le pouvait pas - alors que c'était lui qui s'était inscrit, hein, et qu'elle ne lui avait jamais exigé une chose pareille. Malgré les protestations de la renarde, c'est ensemble qu'ils se firent guider jusqu'à la première énigme.

    A l'écoute de celle-ci, il dû réprimer son instinct qui lui dictait de crier " on peut pas". Parce que, bon, il était un artiste, pas un scientifique. Sa secondre pensée fut l'usage de la magie, bien qu'il la maîtrisait de façon médiocre : après tout, ils étaient dans un monde empl de magie et de mystère. Mais cette réponse lui semblait trop simple pour être possible, aussi continua-t-il à chercher... Pas bien longtemps. Une jeune femme, au vu de la silhouette et de la voix, venait de donner une réponse... Fantastique. Et quand les autres confirmèrent, il dû s'empêcher de s'extasier avec un grand " Comme vous êtes intelligents !". D'après Vitani, ce serait montrer que lui même était stupide, et elle prégérait préserver sa fierté en se faisant quelques espoirs sur les capacités intellectuelles de son humain. Et même si la réponse de son équipe fut juste, il fut assez déçu de ne pas avoir eu l'occasion d'intervenir. Il se rattraperait sur la prochaine. Car l'essentiel, c'était de participer, pas vrai ?

    Et donc, il se laissa conduire vers le lieu suivant. La splendide Terasse Panoramique. Il réalisa alors qu'il n'avait, en deux ans, jamais prit le temps d'y grimper. Il faudrait qu'il remédie à cela au plus vite. Mais pour l'instant, il se concentra sur l'énigme. De l'eau, un pendu... L'eau. L'eau doit être la clé, sinon, on n'aurait pas précisé qu'il y en avait, pas vrai ? Les meubles étaient absents, donc pas moyen pour l'homme d'y grimper. L'eau. Donc,ce serait l'eau qui l'aurait aidé ? Il exclut immédiatement le sort : c'était trop facile, une nouvelle fois. Allez savoir comment, d'eau il pensa subitement à Oz, à boisson alcoolisées et à... Glaçons. Les glaçons, c'est dur au départ, on peut marcher sur la glace, et ça devient de l'eau en fondant, pas fait ? Dans ce cas...

    " ... Cet homme a grimpé sur un bloc de glace pour se pendre, et la glace à fondu, d'où la présence de l'eau. "

    C'était plus une réfléxion pour lui même mais il en avait profité pour partager l'idée aux autres. Mais après ça, une chose l'intrigua et le perturba. C'est pourquoi il récupéra la parole...

    " Mais c'est bizarre, en fait, comme idée... "

    Il ne parlait pas de sa réponse, non, mais d'une chose qui désespéra Vitani et fit terriblement honte à cette pauvre renarde. Une fois encore, il s'agissait d'une réflexion à voix haute.

    " C'est vrai quoi... Se suicider... Vous croyez que sa petite amie l'avait quitté ? ... Bref, maintenant que j'ai servi à quelque chose, je me présente : Vasco fair, enchanté ! "

    Rectification : Vasco était idiot.



[Kit  by Ozouzou.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GM-1
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Jeu de piste - Enigme 2 [Equipe A]   Ven 22 Jan 2010 - 22:18

[Je m'excuse platement pour ce retard >< ]

Dès lors que Vasco a parlé, l'affichette rose change de couleur pour prendre une teinte vert pomme. Elle se décroche du panneau d'affichage et tombe sur le côté opposé à celui où était écrit l'énigme. Sur ce nouveau côté, vert pomme donc, est écrit :

L'affichette vert pomme a écrit:
Bravo ! La réponse était en effet : "L’homme s’est aidé d’un bloc de glace pour pouvoir se pendre. Celui-ci a fondu, d’où l’eau retrouvée sur le sol. "

L'énigme suivante est : "Un homme fut décapité et un autre eu la tête tranchée. Mais pourtant un seul homme est mort.

Pourquoi ?"

[Vous avez jusqu'au 29 janvier inclus pour répondre. Cependant, si aucun message de ma part n'est posté après cette date, vous pouvez continuer à RP voire à répondre à l'énigme. ]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeu de piste - Enigme 2 [Equipe A]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeu de piste - Enigme 2 [Equipe A]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enigme du zèbre
» Enigme
» Equipe de Bloodbowl
» Epreuve d'enigme
» Equipe 4 : Yosuke, Kenji, Youso, Nara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamaëlia :: Archives :: C'est l'histoire... :: Période d'entre deux-
Sauter vers: