Gamaëlia


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Guildes & société - Groupe de travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arya Evans
Admin
Cheftaine des Magassionnels
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3272
Age : 35
Maison/Métier : Magassionnelle
Année d'étude/de pratique : //
Familier : Un lynx - Tynador
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Guildes & société - Groupe de travail   Mar 18 Avr 2017 - 2:00

Gamaëlia, qu'est-ce qui fait la spécificité de ta société ?

Les guildes, pardi !




Les guildes, et pas n'importe lesquelles. Pour l'instant, nous en avons cinq : les Arimages, les Chasseurs de primes, les Magassionnels, les Meragas et les Ryzeurs d'or. A côté, il y a les employés de l'Académie, les Dalaviriens et les Nashaoviens, et le groupe des Sans emplois. Grâce à Liven, nous avons rajouté le groupe des Primes, mais je trouve pas ça très folichon d'avoir des groupes qui représentent soit une guilde soit une catégorie de personnages qu'on a pas su où mettre autrement...
Actuellement, les guildes que nous avons sont assez bien dans le sens où elles forment des groupes différents mais complémentaires, par contre j'ai l'impression qu'il y a plein de métiers qui ne sont pas forcément représentés par ces guildes mais j'arrive pas à en trouver. Peut-être parce que je pense trop en termes de métiers IRL alors que je devrais penser en terme de guilde.

Du coup ! Sujet de débat. Je précise que j'ai collé des bouts de texte ensemble et que ça n'avait pas vocation à être rédigé. Pas d'inquiétude donc. Pour l'instant il faut juste qu'on soit tous d'accord Smile

Je pique honteusement (non en fait j'ai pas honte) ce que Liven avait écrit sur les guildes il y a... un certain temps pour Gama V2 (rip) : lien et je récupère ce qu'on avait déjà écrit ici, ce qui me fait dire qu'il était grand temps de revoir ce sujet omg.

Les guildes, quoi que sont-ce dis donc Jean-Pierre et pourquoi elles sont importantes pour la société ?
Les guildes sont l'un des piliers du fonctionnement politique et administratif de la société gamaëlienne. Instaurées depuis plusieurs siècles, elles sont profondément enracinées dans la culture du pays et structurent la vie en communauté. Ces organisations corporatistes remplissent à la fois la fonction de syndicats et de partis politiques. En effet, leur puissance garantit sans mal le respect des droits et des privilèges de leurs membres tout en promouvant leur ascension au plus haut poste de l'état. Ainsi, si les guildes encadrent avant tout une ou plusieurs activités professionnelles, elles détiennent une puissance non négligeable dans la sphère politique. (?) Elles sont en concurrence les unes les autres mais il arrive qu’elles s’allient pour faire capoter les plans d’avenir de l’une de leurs rivales. Toutes les guildes nourrissent l’ambition d’être la plus réputée. Ainsi, elles engagent souvent de jeunes Magas prometteurs dès leur sortie de l’école de Magie. Intrigues, provocations, duels et lutte pour le pouvoir, tel est le cocktail explosif dans lequel vous devez faire votre petit bonhomme de chemin.

La plupart des guildes qui regroupent une majorité de magas sont aussi ouvertes à des nomags, en particulier pour tous les postes administratifs auxquels leur sont accordés la priorité. Les maisons mères des guildes sont basées à Sannom mais plusieurs antennes administratives sont dispersées sur l'ensemble du pays et permettent ainsi d'harmoniser efficacement les directives et la politique d'une guilde à l'échelle nationale.

=> Je ne sais pas trop quoi penser de l'influence politique des guildes. Je verrai plutôt certaines guildes influentes en politique (les Arimags par exemple, les Ryzeurs d'or dans le commerce et peut-être les Magassionnels dans le défense) de par leur nature, mais j'avoue ne pas trop savoir ce que les Chasseurs de Primes vont faire en politique à part du lobbying sur les armes à feu. D'un autre côté si les guildes se tirent dans les pattes pour de l'influence, où vont-elle exercer cette influence si les Arimags ont la main mise sur la politique ? Elles ne jouent pas dans la même cours ailleurs que dans la sphère gouvernementale... Mais tout ceci dépend peut-être du système politique de Gamaëlia, peut-être que ce sont les représentants des guildes qui forment tout ou partie du gouvernement à la manière des partis politiques ? Sauf qu'au lieu d'être élus par le peuple, les représentants sont nommés par les guildes et représentent les intérêts de leurs membres, donc indirectement le peuple ? Je vous avoue être une quiche première sur les différentes organisations politiques possibles et je sais pas si ce que je propose est viable donc je vais pas trop m'imposer dessus ^^

* Ellipse *

Je redirige vers ce sujet, et plus précisément cette partie :
Les partis politiques:
 
Je me rend compte après l'avoir lu que c'est plus ou moins ce que j'avais en tête en fait. TOUT CA POUR DIRE que je n'ai pas trop d'avis sur le système politique de Gamaëlia et que je laisse le sujet à qui veut expérimenter toutes les bonnes idées de tous les systèmes au même endroit (oui Liven je pense à toi).

Les Magassionnels, la meilleure des guildes
La guilde des Magassionnels est l'une des plus anciennes et des plus respectées de la société gamaëlienne. Les Magassionnels s'inscrivent en effet dans la perspective d'un service public, en proposant à la population la mise à disposition de ses membres pour des missions de longues ou de courtes durées nécessitant l'utilisation de la magie. Pour remplir cet objectif, leur guilde dispose de deux branches distinctes mais complémentaires. La première vise la mise à disposition et l'application de compétences techniques dans des domaines aussi variés que la construction, l'agriculture, l'extraction minière, etc. La seconde vise l'utilisation de compétences magiques pour garantir la sécurité de la population en renfort des services de police ou à leur demande expresse. Les Magassionnels travaillent en étroite collaboration avec les services  gouvernementaux, bénéficiant de nombreux privilèges d'information, de financement ou de moyens techniques selon les besoins.

La guilde des Magassionnels n'est pas exclusivement composée de Magas puisque de nombreux nomags l'ont intégré afin de faire partie de son personnel administratif, des bureaux d'études, des organes de renseignement, et de là, jusque dans les conseils ou postes de collaborateurs. Pour autant, il faut reconnaître que la guilde des Magassionnels n'est pas des plus importante en terme d'effectifs puisqu'elle demande une certaine maitrise magique qui n'est pas donnée à tout le monde.

=> J'ai récupéré le texte, coupé dedans et modifié un peu la partie sur le recrutement. J'aime bien l'idée des deux branches de Magassionnels, même si la branche sécurité se rapproche beaucoup des Chasseurs de Primes. Ce n'est sans doute pas gênant.

Les Chasseurs de Primes, pour ceux qui n'ont pas réussis à entrer chez les Magassionnels
Construction de la guilde:
 
[La guilde des Chasseurs de Primes répond à l'existence et à l'augmentation de la criminalité au sein de la société gamaëlienne au cours du Moyen-Âge. La pratique des Primes vise à récompenser pécuniairement la capture ou la mort d'individus recherchés par le gouvernement, pour aider les services de police.] Avec la réputation d'être dangereux et peu fiables, les Chasseurs de prime ont aujourd'hui du mal à redorer leur image auprès de la population, d'autant plus qu'ils restent viscéralement attachés à leur indépendance et à leur liberté d'action. Comme les magassionnels, ils remplissent une mission d'intérêt général en traquant les criminels recherchés par les autorités. D'importantes différences subsistent cependant. Les magasionnels mandatés par les autorités publiques ont le devoir de rechercher les criminels identifiés tandis que les chasseurs de prime ont la liberté de choisir leur proie. Les magassionnels peuvent rechercher des suspects tandis que les chasseurs de prime sont tenus par la publication d'une prime récompensant la capture ou la mort d'un individu. Enfin, les magassionnels reçoivent une rétribution forfaitaire qui ne tient pas toujours compte de la dangereusité d'un suspect ou d'un criminel, alors que les chasseurs de prime peuvent toucher des montants largement supérieurs. Une inégalité subsiste dans le fait que les magassionnels peuvent accéder presque librement aux informations de la police alors que les chasseurs de prime doivent mener leur propre enquête. Concurrentes dans ce domaine, les deux guildes se disputent âprement leurs proies malgré une légère prédominance des chasseurs de prime. Pour finir, en dépit de leur apparente opposition les deux guildes peuvent aussi travailler de concert dans des opérations conjointes, rares, mais payantes.

=> J'ai récupéré le texte et coupé assez largement dedans en modifiant du coup l'intro, car bien que la construction de la guilde soit très intéressante (même s'il faudra recouper avec l'histoire de Gamaëlia), ça rallonge trop la description à mon sens. J'aimerais bien garder cette partie mais je vois pas trop où...
Le système de Prime est-il un système gouvernemental ou de la guilde ? Dans un cas seul le gouvernement peut mettre une Prime sur quelqu'un, dans l'autre n'importe qui peut le faire, pour le meilleur comme le pire (par exemple un criminel qui en profiterait pour supprimer des concurrents gênants). Dans ce cas, peut-on être protégé contre une Prime, et comment ? Le cas d'un membre du gouvernement tué par un CdP car sa tête est mise à prix est-il un cas possible ? (Ce serait drôle mais peut-être pas très réaliste ^^)

Les Ryzeurs d'or, qui ne pensent qu'à l'argent c'est bien connu
Sans conteste la plus importante et la plus puissante, la guilde des ryzeurs d'or possède une organisation qui est à la fois tentaculaire et un modèle de démocratie. On aurait pu craindre une certaine confusion interne en raison de la multiplicité des intérêts parfois contraires propre à chaque corps de métier, mais cette crainte s'efface rapidement au vue de l'efficacité de son organisation. A l'origine de nombreux bouleversements dans la société gamaëlienne, la guilde bénéficie d'un fort soutien populaire. Aucune réforme financière ou sociale d'ampleur ne s'effectue aujourd'hui sans le soutien des ryzeurs d'or. Pour certains spécialistes, cette situation est dangereuse car elle fait naître un net désavantage aux détriments des autres guildes. Pour d'autres, elle se justifie pleinement au vue des effectifs sans commune mesure dont elle dispose. Quoiqu'il en soit, les ryzeurs détiennent les clefs de la prodution de richesse et de la distribution de services. Leur action se couple parfaitement avec celle des arimages de sorte que ces deux guildes sont les principaux acteurs de l'économie et de la santé financière du pays.

=> Pareil, j'ai récupéré et coupé dans le texte. On sent bien que la guilde est énorme et regroupe une bonne majorité des Gamaëliens. Est-ce que les salariés sont considérés comme des Ryzeurs d'or ? Je suppose qu'il n'existe pas d'autres guildes commerçantes.

Les Arimages, ces opportunistes
La guilde des Arimages s'est construite d'abord par opposition avec la guilde des ryzeurs d'or afin de contribuer à asseoir durablement et légitimement le pouvoir de l'aristocratie. Toutefois, elle n'a guère tardé à évoluer et à trouver sa place dans la société gamaëlienne en intégrant d'autres catégories sociales. Il faut distinguer en son sein trois catégories de membres. La première, et sans doute la plus importante, concerne la classe politique gamaëlienne. A l'origine réservée aux aristocrates, elle s'est largement démocratisée et constitue l'essentiel de l'action des Arimages. Ainsi, être un politique dans la guilde des Arimages continue d'être considéré comme un honneur par la société gamaëlienne bien que cette idée ait perdu beaucoup de force au cours des dernières années. La seconde catégorie de membres concernent les mécènes. Il s'agit généralement de personnes disposant de revenus confortables leur permettant de financer la réalisation d'oeuvres artistiques, culturelles, ou de charité. Le profil de ses membres est encore une fois souvent aristocratique, que l'on appartienne à l'ancienne ou à la nouvelle aristocratie, pour des raisons évidemment financière. Enfin la dernière catégorie de membre est purement honorifique. Il s'agit d'artistes qui sont récompensés et salués pour leur carrière, la richesse de leur œuvre, ou qui atteignent une renommée telle qu'elle ne peut être ignorée plus longtemps. Incorporés à la guilde des Arimages, ils bénéficient d'une sorte de reconnaissance sociale suprême mais ce titre ne vaut guère plus. Par leur action, les Arimages occupent donc une place majeure dans la société gamaëlienne entre efficacité politique, générosité désintéressée, et rayonnement social.

=> Récupéré le texte et coupé dedans, ce qui a fait saigner mon petit coeur parce que c'est intéressant. Il faut juste préciser le point sur l'aristocratie, en accord avec le système politique de Gamaëlia (qui n'est pas encore défini officiellement).

Les Méragas, ces criminels
La guilde des Méragas est une guilde de mercenaires qui n'est pas reconnue officiellement par le gouvernement fédéral. Son orientation est neutre et apolitique de sorte que ses membres effectuent des missions tantôt au service du gouvernement et des guildes affiliées, tantôt au service des organisations mafieuses. Il est fréquent que des mercenaires soient recrutés comme garde du corps par des personnalités de premier plan sur la scène politique ou économique. Cependant la subsistance d'éléments dangereux, uniquement motivés par des questions financières, contribue à la défiance de la population pour cette guilde. L'absence de régulation interne, en vertu d'un principe de liberté d'action estimé supérieur aux limitations législatives, demeure le principal problème car aucune sanction règlementaire ne pèse sur les méragas se rendant complices d'activités criminelles.

=> J'hésite très fort à la laisser en place. Personne n'en a vraiment jamais eu l'utilité, et je propose de la transformer en guilde du crime organisé style yakuza / mafia, guilde non officielle et recherchée par les autorités mais tout le monde sait qu'elle est là et qu'il vaut mieux s'en méfier. Elle s'opposerait essentiellement aux CdP et Magassionnels, ferait du commerce avec les Ryzeurs d'or et conclurait des affaires louche avec les Arimages. On pourrait potentiellement la fusionner avec les Primes ? Ce serait une bonne guilde pour lancer des scenarii à Sannom.

L'Akaëlia
Officiellement détruite, on raconte qu'un certain Krik en aurait repris la tête mais qui sait ?

=> L'avenir nous le dira :3

Résumé
Ce qui nous fait cinq vraies guildes dont une représentant la grosse majorité de la population. Ce n'est pas gênant pour moi, puisque le but sur le forum n'est pas d'incarner un quidam de base, on aura une représentation des guildes assez équilibrée sur le forum mais pas représentative de la société in game. Reste le problème des gens sans guilde, est-ce autorisé ? Y a-t-il une guilde des sans guilde ? Où vont les fonctionnaires qui ne font pas de la politique ou qui ne sont pas assez prestigieux pour les Arimages ? Où vont les artistes qui ne sont pas chez les Arimages ? Où vont les chercheurs ? Les bibliothécaires, les gardiens de musée ? J'en passe et des meilleures ?

Liven avait mis des passages comme quoi changer de guilde n'est pas très bien vu mais je trouverais ça dommage de freiner les changements de guilde des personnages, je ne suis pas trop pour. J'imagine que les transferts entre les Magassionnels et les CdP, ainsi qu'entre les Ryzeurs d'or et les Arimages doivent être assez courants même si ces guildes sont rivales vu qu'elles travaillent beaucoup ensemble.

Question description et longueur, je pense que ce qu'il y a ici est assez bien, mais j'en viens à me demander s'il ne faudrait pas faire comme le reste des sujets, un message de description sommaire qui reprend très vite fait les caractéristiques principales de chaque guilde et des annexes plus détaillées pour préciser d'où elles viennent, comment elles fonctionnent etc.. J'avoue ne pas trop savoir quoi faire sur les guildes, alors que c'est quand même un élément central de Gamaëlia :/ A vos avis !


T'es mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gamaelia.heavenforum.com
Edryn Edge
Admin
Fan d'Alia
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3244
Age : 99
Maison/Métier : À la retraite
Familier : Bolognaise, une marmotte timbrée.
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Mer 19 Avr 2017 - 23:00

C'est vrai que c'est un peu bizarre d'avoir un groupe pour une guilde à côté d'un groupe pour un groupe de personnes, mais il y a des gens qui n'appartiennent à aucune guilde et on ne peut pas les empêcher de ne pas vouloir en faire partie.




Les guildes, quoi que sont-ce dis donc Jean-Pierre et pourquoi elles sont importantes pour la société ?
 Glad you f*cking ask ? (wtf France ?)


Déjà, j'aime bien qu'il soit précisé que les nomags puissent être dans une guilde, qu'il y ait des postes administratifs et que les guildes ne se limitent pas qu'à Sannom.


Les armes à feu c'est mal, surtout si on facilite leur accès aux criminels.



Même si les Arimags avaient la mainmise sur la politique, si demain tous les ryzeurs d'or partaient au festival "Fuchsia et Gallinacés" sur le beau continent de Sandorte, que les magassionnels décidaient de se mettre en grèves parce qu'ils ne sont pas assez payés et qu'il ne faut pas pousser mémé dans les orties quand même, et enfin, que tous les chasseurs de primes s'en allaient à Sombréa pour un boot-camp méga hardcore de la mort qui tue, on est bien d'accord que Gamaëlia ne tiendrait pas bien longtemps et ce, même si les Arimags faisait tout leur possible.


Mais je pense qu'il serait plus logique que chaque guilde ait plusieurs représentants au gouvernement, ne serait-ce que pour pouvoir défendre leurs intérêts et pas seulement dans un seul domaine. Peu importe que le domaine de prédilection des magassionnels soit la magie, la bonne économie du pays les regarde aussi et aura forcément un impact sur eux si elle s'écroule.

Après, je pense qu'on ne va pas accepter que les guildes non officielles aient un représentant. Est-ce que la guilde des chasseurs de primes l'est ?



Les Magassionnels, ces incapables qui laissent s'échapper les criminels sans pouvoir les arrêter par la suite  Fatigué

La Bestiale Massue, le commencement ? a écrit:
mise à disposition et l'application de compétences techniques dans des domaines aussi variés que la construction, l'agriculture, l'extraction minière, etc.

J'imaginais pas trop un magassionnel construire un immeuble ou faucher le blé, mais ce n'est pas bête.

D'après ce que j'en ai compris, les magassionnels sont un peu appelés en renfort pour aider à faire certaines choses, mais est-ce que ça n'embête pas les gens qui font habituellement le travail ? Est-ce que M. Cashew, maçon de profession, qui s'est cassé le dos à construire la moitié d'une maison, ne va pas l'avoir mauvaise en voyant débarquer Mlle. Macadamia et utiliser fourbement de la magie parce que ça ne va pas assez vite ? À moins que les magassionnels aient été appelés dès le début sur le chantier. Est-ce que Mme Peanut, qui extrait des minerais depuis plus de cinq ans, ne sera pas dégouté de se faire virer, parce que sa patronne Mme. Walnut s'est rendu compte que ça irait plus vite et ça reviendrait moins cher d'embaucher trois magasionnels ? Du coup, oui c'est tout à fait possible et même probable, mais est-ce que l'image des magassionnels n'en serait pas un peu terni ? Genre, "ils nous piquent nos travails, les chacaux !"



Les chasseurs de Primes ou ceux qui finiront forcément du mauvais côté de la loi, un jour ou l'autre  J'vais t'bouffer

Donc, le gouvernement reconnaît l'existence de la guilde, mais est-ce que ça fait d'elle une guilde officielle ?

Aryohoho a écrit:
Le système de Prime est-il un système gouvernemental ou de la guilde ? Dans un cas seul le gouvernement peut mettre une Prime sur quelqu'un, dans l'autre n'importe qui peut le faire, pour le meilleur comme le pire (par exemple un criminel qui en profiterait pour supprimer des concurrents gênants). Dans ce cas, peut-on être protégé contre une Prime, et comment ? Le cas d'un membre du gouvernement tué par un CdP car sa tête est mise à prix est-il un cas possible ? (Ce serait drôle mais peut-être pas très réaliste ^^)
Je pense aussi que c'est bien trop dangereux de donner le droit à n'importe qui de mettre une prime sur quelqu'un. Imagine, tous nos personnages en auraient sûrement une XD.
Le système gouvernemental me semble plus sensé, mais est-ce que du coup le gouvernement n'encouragerait pas un peu la rivalité cdp-magassionnels en mettant des primes sur des gens qui sont déjà sûrement recherchés par la police et/ou les magassionnels ? C'est bien pour attraper les gens plus vite, mais ça peut aussi partir en cacahuète.

Autre question, si c'est le gouvernement qui décide qui doit avoir une prime sur sa tête, je suppose que c'est aussi le gouvernement qui paie ? Du coup, c'est les impôts des gamaëliens qui servent à payer les chasseurs de primes ?



Les Ryzeurs d'Or, THE BEST  cheers

La Bestiale Massue ? a écrit:
Sans conteste la plus importante et la plus puissante
Que dire de plus ?

Aryahaha a écrit:
Est-ce que les salariés sont considérés comme des Ryzeurs d'or ?
Je pense que ça dépend de l'entreprise pour laquelle ils travaillent ? Mais j'avoue que s'il me semble logique qu'une vendeuse de chapeau fasse partie de cette guilde, ça me semble déjà moins logique pour une comptable qui travaille pour la grande marque de luxe Fluffy & co. (??). Est-ce qu'on prend en compte le fait que c'est une entreprise de luxe ou alors non, sachant que ça ne concerne pas vraiment les employés ? Est-ce qu'ils entrent dans la catégorie "distribution de services ?"



Les Arimages, ces opportunistes et les autres (bah oui, actuellement il y a le Mika dedans  tongue )

Est-ce qu'un juge entre dans la partie classe politique ?

Et si, on a en sa possession un gentil gamaëlien journaliste ? Le Rogers n'appartient évidemment pas à la classe politique, il ne fait pas partie de l'aristocratie ou de la bourgeoisie, il doit donner un peu de son argent à une association, mais n'est pas mécène et n'est pas un artiste. Pour le dernier point, je pense qu'il pourrait tenter de vous convaincre du contraire, mais je ne suis pas sûr que ce soit vrai. Est-ce qu'il entre dans la catégorie "qui atteignent une renommée telle qu'elle ne peut être ignorée plus longtemps" ? Il est dur d'ignorer le Rogers, mais, techniquement, ça ne fait toujours pas de lui un artiste ou pas dans le sens premier du terme. Même s'il entre dans cette catégorie, où vont ses collègues ? S'ils ne sont ni aristocrate, ni artiste… et qu'en plus ils ne sont pas "connus" ?
Est-ce que depuis le début, le Mikaël Rogers est en réalité un ryzeur d'or ?  Shocked

Est-ce qu'un photographe de publicité peut être considéré comme un artiste ?



Les Meragas, la guilde dont on ne sait jamais quoi faire  Langue en coin

Je trouverai plus intéressant que la mafia/ les yakuzas se soient infiltrés dans les autres guildes plutôt qu'ils fassent tous partie de la même guilde.
Pourquoi la guilde des ryzeurs d'or ferait commerce avec eux ? Que certains membres tentent le truc, ok, mais toute la guilde ça me semble assez improbable, d'autant plus que "Aucune réforme financière ou sociale d'ampleur ne s'effectue aujourd'hui sans le soutien des ryzeurs d'or". Pour le coup, je verrais plus les ryzeurs d'or s'allier aux magassionnels ou aux chasseurs, pour bouter les meragas hors de Gamaëlia s'ils les gênent en quoi que ce soit.



L'Akaëlia, mon bébé  I love you

Aryehehe a écrit:
Officiellement détruite, on raconte qu'un certain Krik en aurait repris la tête mais qui sait ?
On dirait le début d'une légende XD

Je pense que l'avenir ne sera pas très rose pour l'Akaëlia, à moins que quelqu'un de plus sensé que le Krik ne l'a reprennes par la suite.

Sinon, je voyais l'Akaëlia comme pro magas/mages noires, très racistes envers ceux qui ne le sont pas et très mécontente de la société gammaëlienne actuelle. Une sorte de "les nomags affaiblissent notre pays, ils sont inutiles, la classe politique est corrompue, les arimages ne se soucient que d'eux-mêmes, l'aristocratie et bourgeoisie sont des concepts archaïques et inégalitaires, les chasseurs de primes sont dangereux et n'en font qu'à leur tête, les magassionnels sont incapables d'assurer la sécurité du pays et ne servent à rien, les ryzeurs d'or s'enrichissent sur le dos de tout le monde. S'il y a quelque choses qui va mal, c'est la faute de x et y, nous on est mieux, nous on ferait mieux et si vous n'êtes pas capable de voir ça, c'est que vous êtes nuls. Ne vous inquiétez pas trop, on saura redresser le pays et en faire quelque chose de mieux, mais n'essayez pas de nous empêcher parce qu'on ne rigole pas. Viendez, chers rebus de la société, ensemble nous reconstruirons un pays où tout le monde aura sa place et où ceux qui vous ont persécutés, le seront à leur tour". En gros, on veut massacrer les 3/4 des gens, asservir le dernier quart et gouverner gentiment le pays... "Officiellement" du moins, parce que je ne suis pas sûre que Krik se soucie vraiment du bien être de la société gamaëlienne et des éventuelles inégalités.
Ou j'hésite avec "Gama est trop pourrie, elle n'a pas été gentille avec nous alors on va être méchants avec elle et se réjouir de sa chute, burn baby burn, disco inferno… Rejoignez-nous chers ennemis du pays.". En gros, détruisons tout hahaha c'est marrant  Dents



Le reste + les organigrammes

Ça m'allait bien le chef, bras droit et membres, mais ça ne fonctionne pas pour toutes les guildes, voir aucune en fait.

Je remets les organigrammes postés sur feu l'ex-future version 2 de Gama :
Magassionnels:
 
Chasseurs de primes:
 
Arimags:
 
Ryzeurs d'or:
 
Akaëlia:
 
Meragas:
 

Je ne sais pas trop quoi en penser. Est-ce que c'est trop compliqué ? Trop simple ? On s'en fiche ?

J'ai du mal à bien comprendre l'intitulé "collaborateurs". Pour moi ça évoque quelqu'un avec qui on collabore, mais qui ne fait pas partie de la guilde, mais du coup, là ça ne va pas. Pourquoi si on parle de collaborateurs au sein de la guilde, ils ne sont pas définis plus précisément comme "artistes", "chef" ou "inspecteurs"… Pourquoi pas collègues en fait, c'est aussi vague, mais le sens est le même, non ? Pourquoi tu nous embêtes avec tes questions, Edryn ? Sourire Gaby

Pourquoi les chasseurs de primes ont un seul chef ? Est-ce à lui qu'on donne les demandes de primes, qu'il dispatche par la suite ?
J'aime bien le métier "nettoyeur".

Pour l'Akaëlia, j'ai toujours pensé qu'il y avait un seul grand chef tout en haut et non un conseil collégial, un peu comme pour l'organigramme des meragas. De toute façon, je ne pense pas qu'un organigramme soit nécessaire pour la guilde en ce moment.

Je trouverais normal qu'on autorise les gens sans guilde, si quelqu'un veut faire un mendiant ou un sombréen en vacances, je ne vois pas pourquoi on lui refuserait (?).

Actuellement, la guilde des "sans guildes" c'est un peu le groupe des "sans emploi" en fait. Mais je pense que pour la plupart des cas, si tu as un emploi, tu entres directement dans une guilde que tu le veuilles ou non. Il faudrait peut-être seulement revoir le nom du groupe ?

Pour les fonctionnaires et ou salariés, je ne sais pas vraiment, ça doit dépendre de l'entreprise dans laquelle on travaille. Si quelqu'un distribue le courrier dans le QG des magassionnels, je pense qu'il appartient directement à la guilde puisqu'il travaille pour elle. Maintenant, si le gars est postier pour la ville, est-ce qu'il est chez les ryzeurs d'or parce que ça rentre dans la partie "distribution de services" ?
Je pense qu'il faudrait peut-être insister un peu plus sur cette idée de distribution de services, parce que si j'ai bien compris, les gens qui font partie des métiers de la santé, entrent dans cette catégorie, non ? Or, je ne sais pas si c'est pareil pour vous, mais quand je pense aux ryzeurs d'or, j'imagine plus le libraire du coin ou les métiers de la banque.

Ah bah "corps médical et recherches scientifiques" et "professeurs et chercheurs" se trouvent chez les ryzeurs d'or. Je trouve quand même qu'on pourrait mettre les chercheurs en magie chez les magassionnels. Ou alors l'appartenance à la guilde de ces membres est en rapport avec la finalité de la recherche. Exemple : si la personne cherche des moyens de défense magique, il est chez les magassionnels ? Mais est-ce que ce n'est pas un peu bancal comme idée, puisque dans certains cas, la finalité peut changer ou on ne la connaît pas vraiment.

Néanmoins, je me demande où se situent les agents d'entretiens, par exemple, s'ils ne sont pas directement employés par une guilde ? Et même, plus haut je suis partie du principe qu'une personne entrait directement dans la guilde si elle était employée par cette dernière, mais si on reprend l'exemple des agents d'entretiens, ça ne colle pas. Ça me semblerait étrange qu'une personne qui s'occupe de l'entretien des locaux appartenant à la guilde des arimages, soit elle-même un arimage et ce, même si c'est la guilde qui l'emploie directement. Il n'y a rien de honteux à exercer ce métier, mais ça ne colle pas avec le "je fais de la politique, je suis mécène ou artiste dans le vent".

Pour les artistes qui n'entrent pas chez les arimages, je pense que : soit ils doivent avoir un autre métier à côté pour pouvoir vivre relativement confortablement et se consacrer à leur passion/métier artistique, donc ils entrent dans la guilde de cet autre métier. Soit, ils vendent leur art, quel qui soit, même s'ils ne gagnent pas des tas d'argent, et sont donc chez les ryzeurs d'or (?).

Les bibliothécaires et gardiens de musée font sûrement partie des ryzeurs d'or.

Et même si j'ai bien tout compris:
 


Est-ce qu'on reste dans sa guilde une fois qu'on est à la retraite ? Ça me semblerait logique et en même temps, qu'est-ce qu'un ex chasseurs de primes ferait dans la guilde s'il n'y fait absolument plus rien ?

Je trouve que c'est marrant d'être mal vu quand on quitte une guilde, mais c'est vrai que ça pourrait freiner les changements de certains personnages.

Je ne pense pas qu'un message de description sommaire soit nécessaire, mais ça dépend où tu veux le mettre. On peut en parler vite fait dans le contexte ou dans l'histoire.
Je pense qu'il faudrait faire un seul sujet pour toutes les guildes, comme dans le sujet de Gama v.2 (paix à son âme) et ne pas nous éparpiller en annexes.


Question :

La Bestiale Massue, le retour ? a écrit:
La seconde vise l'utilisation de compétences magiques pour garantir la sécurité de la population en renfort des services de police ou à leur demande expresse.
et
La Bestiale Massue, la revanche ? a écrit:
Comme les magassionnels, ils remplissent une mission d'intérêt général en traquant les criminels recherchés par les autorités.

Si les autorités/la police ne font, ni partie des magassionnels, ni des chasseurs de primes, elles sont dans quelle guilde ? L'officier M. Strong est chez les ryzeurs d'or ?



Pour l'orthographe, j'aimerais quelques précisions.

On dit ? :
 




« The only way is to let go, get rid of all the fear of not being perfect. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Liven Reaves
Admin
Dangereux mage noir fugitif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2771
Age : 36
Maison/Métier : Mage Noir
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Mar 6 Juin 2017 - 19:39

Comment et pourquoi les guildes ?

Je suis d'accord que les groupes ne doivent pas concerner une catégorie de personnes. La création des guildes repose sur un besoin, autrement dit, sur une fonction. Par extension, c'est la même logique que l'on devrait appliquer pour la création des groupes.

Une fois n'est pas coutume, je ne vais pas totalement me renier. En retravaillant sur les guildes, il fallait leur trouver une raison et une fonction sociales de façon à ce qu'elles soient effectivement complémentaires. Si on s'inspire des logiques féodales et de compagnonnage, ce sont des organisations qui ont une hiérarchie interne et une influence externe en tant que groupe uniforme, d'où leur influence nécessairement politique.

On peut tirer de cette réflexion deux principes :
1) les guildes remplissent une fonction au sein de la société ;
2) les guildes tirent de cette fonction une légitimité et une influence variable et politique.


1) La fonction des guildes

Il me semble qu'il faudrait réfléchir davantage à ce niveau. Que les chasseurs de prime chassent des primes, ça semble bien logique, facile à identifier et tout. Mais le rôle des magassionnels n'est pas forcément clair comme le prouve l'étonnement d'Edryn. Or, s'ils font le même job que les chasseurs de prime, n'y a-t-il pas là un chevauchement inutile ? Tel que je l'ai exprimé, j'ai essayé de donner de l'intérêt aux deux guildes tout en les maintenant concurrentes.

Toutefois, l'utilité de certaines guildes est moins évidente pour les Arimages et les Ryseurs d'or sans doute trop hétéroclite. Je pense qu'il faudrait les revoir et les diviser pour obtenir des ensembles moins vastes mais plus cohérents. Car en effet, voici en l'état actuel des choses comment je raisonne sur vos questions :

Spoiler:
 


2) L'influence politique des guildes

Il me semble difficile de laisser l'apanage du monde politique à une seule guilde, serait-ce celle des Arimages. D'abord parce que les Ryseurs dor seraient largement majoritaires et que ce ne serait pas très représentatif. Ensuite, parce que si on exclue une guilde et qu'on en accepte d'autres, cela créerait une inégalité assez violente si elle n'est pas justifiée. C'est pour ça que j'avais pensé à créer une démocratie avec une double représentation nationale : une assemblée où les guildes élisent leurs représentants à la proportionnelle (il y a donc beaucoup plus de Ryseurs d'or) ; et une assemblée de type Sénat, qui est la chasse gardée des « aristocrates/arimages ». En effet, il faut bien justifié l'existence d'une classe aristocratique et en ceci, je me suis directement inspiré du système anglais avec la chambre basse et la chambre des Lords. Si on s'oriente sur l'idée que seuls les arimages s'occupent de politique, on se dirige vers un système encore moins représentatif mais pas nécessairement moins démocratique (cela a longtemps été le cas de la Diète japonaise). Ainsi, je ne pense pas que les chasseurs de prime se contenteraient de faire du lobbying sur les armes à feu, mais protégeraient leurs intérêts divers en plus de servir de contre-pouvoir face aux autres guildes. Il est important que les pouvoirs se compensent les uns les autres pour maintenir un semblant de justice et d'équité. Dans la même logique, les membres d'un gouvernement peuvent être choisis parmi les guildes, nécessairement. M'étant passionné pour ce sujet à mon premier essai et ayant plutôt bien fait le tour de la question, je suis apte à répondre à toutes les questions en la matière.

Conclusion

Les 5 guildes retenues par le forum et identifiées par Arya fonctionnent plutôt bien et je m'en tiens aux descriptions que j'en avais fait à l'époque. En revanche, il me semble tout à fait possible de ne pas faire partie d'une guilde et il faudrait en effet un groupe pour représenter cette partie-là de la population.

Ou alors, on repense totalement l'organisation des groupes...


Repenser les groupes ?

A l'heure actuelle, les groupes distinguent entre les membres d'une guilde et des catégories de personne. C'est bien qu'il y a un dysfonctionnement quelque part. En effet, il faut bien des groupes pour classer les élèves de l'Académie, les professeurs et les criminels ou les gens sans guilde.

Dans ce cas, peut-être serait-il nécessaire de repenser tout cela.

Partons de la base. Si l'on raisonne à partir de l'Académie, il semble évident qu'il faudra distinguer les élèves des autres individus. Il nous faudrait donc un groupe "Académicien" qui pourrait éventuellement être distinct d'un groupe "Etudiants" à moins que l'on ne distingue l'un et/ou l'autre dans la catégorie des "sans guilde" ?

La guilde des chasseurs de prime fonctionne bien avec une logique corporatiste donc je pense qu'elle se justifie telle qu'elle. Mais la guilde des Magassionnels semble relayer une idée de service public qui ne fonctionne normalement pas sur la même logique. Les Arimages et les Ryseurs d'or semblent trop éclectiques.

Dès lors, soit l'on préserve les groupes existants tels que proposés, quittent à créer le déséquilibre in game qui ne correspondrait pas à la situation réelle (comme le disait Arya) ; soit l'on repense les groupes en reprenant les "fonctions" à identifier dans la société. On peut imaginer pas mal de choses :

- une société de caste (selon le modèle anglais, indiens ou japonais) puisque l'on a des aristocrates ;
- une société basée sur les différences magas/nomags avec un indice de puissance ;
- ...



AGAIN
« Non desistas, non exieris »





FLOODER DANS UNE PARTIE HORS FLOOD C'EST MAL !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Evans
Admin
Cheftaine des Magassionnels
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3272
Age : 35
Maison/Métier : Magassionnelle
Année d'étude/de pratique : //
Familier : Un lynx - Tynador
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Ven 9 Juin 2017 - 0:15

Edryn Edge a écrit:

Les guildes, quoi que sont-ce dis donc Jean-Pierre et pourquoi elles sont importantes pour la société ?
 Glad you f*cking ask ? (wtf France ?)

On reconnait les bonnes références Cool

Sur la suite si je reprends pas une idée c'est que j'allais faire la même réponse que Liven.

Citation :
Même si les Arimags avaient la mainmise sur la politique, si demain tous les ryzeurs d'or partaient au festival "Fuchsia et Gallinacés" sur le beau continent de Sandorte, que les magassionnels décidaient de se mettre en grèves parce qu'ils ne sont pas assez payés et qu'il ne faut pas pousser mémé dans les orties quand même, et enfin, que tous les chasseurs de primes s'en allaient à Sombréa pour un boot-camp méga hardcore de la mort qui tue, on est bien d'accord que Gamaëlia ne tiendrait pas bien longtemps et ce, même si les Arimags faisait tout leur possible.

Tu me donnes un peu trop d'idées de scénarii là xD

Citation :
J'imaginais pas trop un magassionnel construire un immeuble ou faucher le blé, mais ce n'est pas bête.

Techniquement c'était l'idée de base des Magassionnels, mais comme c'est pas très glamour je l'ai pas trop développée :'D Mon mauvais.

Citation :
Je pense aussi que c'est bien trop dangereux de donner le droit à n'importe qui de mettre une prime sur quelqu'un. Imagine, tous nos personnages en auraient sûrement une XD.

Mais justement ! Oui c'est un risque 2 neurones

Citation :
On dirait le début d'une légende XD

Nous sommes sur Gamaëlia Edryn, c'est la matière des légendes ! xD
Citation :
Je pense que l'avenir ne sera pas très rose pour l'Akaëlia, à moins que quelqu'un de plus sensé que le Krik ne l'a reprennes par la suite.

Je pense que l'Akaëlia trouvera toujours repreneur. Trop de potentiel pour laisser tomber une telle guilde. Il y a matière à faire absolument ce qu'on veut d'elle, je pense que la direction qu'elle prend dépend beaucoup de son chef, parce que c'est une guilde assez violente et carrément totalitaire pour moi. Du coup le coup de l’extrémisme comme de l'anarchisme total me vont Very Happy

Autre
J'avoue ne pas être méga fan des organigrammes, je préfère garder un fonctionnement simple, de toute façon on n'aura jamais assez de personnes intéressées pour être dans des postes autre que "chef", "bras droit" ou "simple membre", à part si quelqu'un veut des responsabilités pour raisons x ou y sans que son personnage soit défini par ça (comme définit le rôle de "chef" ou de "bras droit") - genre "membre du bureau décisionnel".

Citation :
Actuellement, la guilde des "sans guildes" c'est un peu le groupe des "sans emploi" en fait. Mais je pense que pour la plupart des cas, si tu as un emploi, tu entres directement dans une guilde que tu le veuilles ou non. Il faudrait peut-être seulement revoir le nom du groupe ?

Ca c'est encore un truc hérité de la période de l'ouverture de la ville juste après l'Académie, on partait du principe que les persos étaient d'anciens élèves donc ils venaient tous du coin et avaient tous un emploi. On voit aujourd'hui les limites d'un tel système Very Happy Donc oui, le nom du groupe des "sans emplois" n'est pas vraiment bon pour son rôle actuel. Ce serait plutôt "sans guilde". J'ajouterais aussi que j'aime bien l'idée que les gens sans guilde soit assez mal vus (peut-être au même niveau que les chômeurs dans la société actuelle ? Je ne dis pas qu'e^tre chômeur est mal, je dis juste qu'ils ont une mauvaise image).
Dans le même sujet, pour moi l'acceptation dans une guilde se fait sur le principe d'offre et de demande : si tu veux être accepté dans une guilde mais qu'ils ne veulent pas de toi, tant pis pour toi. Au contraire, si plusieurs guildes te veulent tu peux choisir celle que tu préfères. Du coup peut-être que certaines guildes gardent leurs retraités en tant que membres d'honneurs, à cause de leur carrière ou de ce qu'ils ont apportés à la guilde (typiquement les Magassionnels je pense), tandis que d'autres rejettent les membres qui ne leur conviennent plus à cause de leur comportement (les Arimages par exemple, qui ont une réputation à tenir).

Tu as un don pour poser les petites questions embêtantes Edryn xD Le genre de question auxquelles j'ai envie de trouver une réponse, n'en trouve pas, me dis "au pire on s'en fiche personne se posera la question" puis "ouais mais Edryn s'est posée la question et c'est vrai que c'est une réflexion intéressante", et repense le système pour y apporter une réponse.

La vie de M. Wonderful Sourire Gaby me semble beaucoup trop compliquée.

Orthographe:
 

L'utilité politique des guildes
A partir du moment où on a un système un minimum cohérent, clair et pas trop compliqué j'avoue que savoir s'il y a des aristocrates ou pas et si le système est basé sur celui de l'Angleterre m'importe assez peu. Globalement je suis totalement d'accord avec ce que Liven a mis.

Les guildes en elle-même
Déjà, je suis absolument pour qu'on garde le principe des guildes. Ce serait certainement plus simple de faire autrement mais Gamaëlia perdrait beaucoup de son charme. J'aime l'idée d'une société différente de la nôtre, structurellement comme par l'utilisation de la magie, malgré le fait que l'époque soit plus ou moins contemporaine. En plus ce n'est pas très courant comme contexte Very Happy

Partant de là, on peut refondre les guildes. Je vais distinguer deux types de guilde : les grosses guildes, libres de faire plus ou moins ce qu'elles veulent mais un minimum chapeautée par un comité de surveillance des guildes à cause de leur taille et/ou leur influence et/ou leur pouvoir, et les petites guildes qui veulent globalement ce qu'elles souhaitent, sont créées et disparaissent du jour au lendemain. Ça ressemble beaucoup aux entreprises finalement, à des entreprises sans concurrence :'D (En fait j'arrive pas trop à les définir sans les comparer aux entreprises, quelqu'un aura peut-être une meilleure idée que moi)

Parmi les grosses guildes :
Les Chasseurs de primes sont bien comme ils sont, les primes regroupent autant les captures de personnes en fuite que les recherche de personnes disparues et autres. Ils peuvent plus ou moins récupérer des activités de la police et/ou d'enquêteurs, et être employés aussi bien par le gouvernement que par des personnes privées. Ils sont orientés vers les services sur des personnes. Être une Prime, par conséquent, est un statut plutôt qu'une guilde (désolée pour ta couleur Liven).
Pour rester dans une opposition avec les Chasseurs de Primes, les Magassionnels doivent garder leur statut de guilde non-gouvernementale pour être comparable aux CdP. Ils acceptent à peu près tout type de mission qui requiert des efforts magiques, que ce soit dans la construction que l'agriculture que la sécurité que le transport que le social que l'éducation (magique) etc. Ils sont plus orientés sur des services sur des biens que sur des personnes.
Bien sûr, comme ce sont des guildes, tout le monde peut aller dans n'importe laquelle avec une requête que la guilde peut accepter ou non. M. Broke  alien  doit de l'argent à Mme Nice  I love you  après s'être fait jeté par M. Wonderful  Sourire Gaby  mais elle n'arrive pas à le contacter ? Les Magassionnels peuvent répondre à cette requête à prix d'or mais les CdP auront certainement plus de résultats et seront moins cher puisque c'est pile dans leur domaine. A l'opposé, pour faire réparer sa maison rapidement M. Wonderful ira voir les Magassionnels parce qu'il a de l'argent à jeter par les fenêtres et que les CdP magas lui riront au nez. Qui ne tente rien n'a rien.

La réflexion sur les Arimages et les Ryzeurs d'or est plus complexe et, bien qu'on sait sans se poser de questions qu'elles feront partie des grosses guildes si elles restent telles quelles, la question est justement de savoir si elles ne vont pas évoluer. Je vous avoue qu'il est un peu tard là et que je ne sais pas trop quoi penser de ces deux bêtes noires, donc je reprendrai ma réflexion sur le sujet demain Smile

Edit : Le temps de la réflexion est venu, a pas mal servi puis est parti. Je pensais être arrivé à un consensus assez correct sur les Arimages et les Ryzeurs d'or avant de passer la nuit et me rendre compte qu'en fait non xD Voilà ce à quoi j'ai abouti et les problèmes que j'ai avec ça.
Les Arimages sont une guilde qui tire son influence de ses membres, car elle regroupe en son sein la majorité des personnes les plus influentes du pays : les politiques, les artistes les plus connus, les plus grosses fortunes. Il n'y pas forcément beaucoup de membres mais chaque membre vaut très cher, et faire partie de cette guilde est considéré comme un privilège et est une position respectée.
Les Ryzeurs d'or, plus qu'une guilde, sont un conglomérat formé de plus petites guildes commerçantes. Chaque groupe de métier a sa guilde (santé, agro-alimentaire, secteur tertiaire, technologies etc.), mais les propriétaires de commerce ou les dirigeants font également partie de la "guilde mère" qui est celle de Ryzeurs d'or. Elle est assez importante en terme d'effectifs, mais son pouvoir vient surtout du fait qu'elle regroupe sous son aile la majorité des autres guildes.
=> Ce qui ne me va pas là-dedans, c'est que même si en théorie la guilde des Ryzeurs d'or n'est pas si fourre-tout que ça, sur le forum... C'est un peu tout le monde dans le même panier, parce que je ne nous vois pas faire une guilde par catégorie de métier. De plus, les Arimages et les Ryzeurs d'or représentent un statut tandis que les CdP et les Magassionnels représentent un métier, or dans ce cas ils sont des sous-guildes de celle des Ryzeurs d'or, en toute logique. Je ne sais pas si c'est réellement gênant mais l'idée m'est bizarre. Enfin, pour beaucoup de personnages savoir s'ils font partie des Arimages ou des Ryzeurs d'or est toujours problématique.
Dernier point, les métiers du service publique (armée, pompier, médecins, administration) feraient soit partie d'une guilde du service publique, soit seraient répartis dans les guildes des corps de métier qui leur correspondent.

Parmi les petites guildes :
La question des Meragas est un peu épineuse. Vu vos réponses j'aurais tendance à leur dire adieu (et à attribuer sans vergogne la gloire de leur disparition à Arya), mais j'avoue que j'aimais bien l'idée d'avoir une guilde pas officielle mais pas complètement criminelle pour autant, un peu entre les deux. Du coup j'hésite, et puis il y a eu un peu de passage dans cette guilde quand même ^^'
Les étudiants (dont les élèves de l'Académie) sont une petite guilde qui a toujours été là mais qui n'a jamais vraiment eu d'impact parce que bon à part manifester dans la rue hein  2 neurones
Soit l'Akaëlia rentre dans cette catégorie parce que personne ne peut vraiment définir si c'est vraiment une petite guilde en fait, mais le comité de surveillante des guildes a trop à faire avec les guildes principales pour s'en préoccuper. De toute façon les Akaëliens n'ont pas de pouvoir (ahem) et ne posent officiellement pas de problème (parce qu'ils sont assez intelligents pour ne pas se faire remarquer pour le moment :3 ). Soit c'est une guilde illégale et dans ce cas elle est à part.
Cela nous fait assez peu de petites guildes au final, ça vaut peut-être le coup de voir si on peut pas croiser ça avec les Arimages et les Ryzeurs d'or pour les éclater en plus petites guildes - mais dans ce cas les seules grosses guildes seraient les CdP et les Magassionnels et ça ne me semble pas normal. Je ne sais pas trop.

J'espère que j'ai été assez claire dans mes définitions, j'ai jamais été douée pour expliquer clairement les choses sans trop m'étaler et c'est un sujet complexe.

Les groupes
J'y pense, mais les groupes ne sont pas obligés d'être représentatifs des guildes. On a décidé de classer les gens dans les groupes selon leur guilde ce qui est une idée (que j'aime bien), mais on pourrait le faire selon leur statut : étudiant / employé / sans emploi / retraité / voyageur / etc., selon leur domaine d'activité : maintien de l'ordre / services tertiaires / commerce / politique / éducation / recherche / etc. (c'est un exemple mais cette catégorisation est un peu cramée sur le forum vu la répartition de nos persos, ça se rapproche un peu trop des groupes par guilde et ça risque de créer trop de groupes), selon le statut de leur guilde d'appartenance (publique, privée, pas de guilde) voire ne pas faire de groupe du tout !
Ne pas oublier que nous avons également les rangs à notre disposition pour faire un classement des gens. Nous avons assez peu de membres qu'on peut se permettre de faire des rangs personnalisés pour chacun.


T'es mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gamaelia.heavenforum.com
Arya Evans
Admin
Cheftaine des Magassionnels
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3272
Age : 35
Maison/Métier : Magassionnelle
Année d'étude/de pratique : //
Familier : Un lynx - Tynador
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Dim 11 Juin 2017 - 0:12

Petit up pour signaler que j'ai édité mon message mais je ne suis pas très satisfaite de ma séparation des guildes.


T'es mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gamaelia.heavenforum.com
Liven Reaves
Admin
Dangereux mage noir fugitif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2771
Age : 36
Maison/Métier : Mage Noir
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Lun 12 Juin 2017 - 17:38

Citation :
Être une Prime, par conséquent, est un statut plutôt qu'une guilde (désolée pour ta couleur Liven).

Mais absolument aucun problème, j'étais choqué d'avoir perdu mon joli bleu.
Par contre je vais devoir exigé que les Sans-Guilde aient une superbe couleur Sourire Gaby . Et d'ailleurs, à ce sujet, ce serait peut être bien qu'on trouve un nom un peu plus cool que ça, non ?


Citation :
La question des Meragas est un peu épineuse. Vu vos réponses j'aurais tendance à leur dire adieu (et à attribuer sans vergogne la gloire de leur disparition à Arya)

Cette félonne... alors que c'est MOI qui ait cruellement assassiné leur chef !


Citation :
mais j'avoue que j'aimais bien l'idée d'avoir une guilde pas officielle mais pas complètement criminelle pour autant, un peu entre les deux.

Oh oui, j'aime le flou. Mais il faudrait la repenser, une guilde de mercenaires ne se justifie pas vraiment en démocratie pas vrai ?


Citation :
Les étudiants (dont les élèves de l'Académie) sont une petite guilde qui a toujours été là mais qui n'a jamais vraiment eu d'impact parce que bon à part manifester dans la rue hein  2 neurones

Hum... j'entrevois la nécessité du groupe, mais là encore c'est un statut et pas vraiment une fonction.

Peut être que les sans-guildes, étudiants, voyageurs pourraient tous être regroupés sous la dénomination d'habitants ? C'est une idée en l'air comme ça.


Citation :
Soit l'Akaëlia rentre dans cette catégorie parce que personne ne peut vraiment définir si c'est vraiment une petite guilde en fait, mais le comité de surveillante des guildes a trop à faire avec les guildes principales pour s'en préoccuper. De toute façon les Akaëliens n'ont pas de pouvoir (ahem) et ne posent officiellement pas de problème (parce qu'ils sont assez intelligents pour ne pas se faire remarquer pour le moment :3 ). Soit c'est une guilde illégale et dans ce cas elle est à part.
Cela nous fait assez peu de petites guildes au final, ça vaut peut-être le coup de voir si on peut pas croiser ça avec les Arimages et les Ryzeurs d'or pour les éclater en plus petites guildes - mais dans ce cas les seules grosses guildes seraient les CdP et les Magassionnels et ça ne me semble pas normal. Je ne sais pas trop.

Moi je trouverais ça trop classe d'être un Arimage ou un Magassionnels bossant en réalité pour les Akaëliens. Ce serait plus une organisation criminelle dans ma tête, pas une guilde et certainement pas connue ou légale. D'ailleurs, je sais que c'est propre à ma petite personne mais les histoires de Liven et de Caliban sont un petit peu construites sur le fait d'avoir révélé les agissements de l'Akaëlia au grand jour, donc on sait que ça a existé et que ça allait pas du tout. Maintenant on peut peut être se dire qu'on les pensait disparu et qu'il n'en est rien car Krik est venu les sauver ?


Citation :
voire ne pas faire de groupe du tout !

Et du coup j'ai plus de soucis pour mon QEEL incomplet ! C'est un truc de feignasse, j'adore.
Bon, plus sérieusement en même temps, c'est pas bête, mais ça aide quand même à se repérer en tant que joueur sur le forum donc je pense que c'est quand même nécessaire. S'agissant de ta proposition de redéfinir les groupes, on pourrait imaginer un système basé sur les statuts sociaux ? Les Sans-Guildes sont en bas de l'échelle, puis les étudiants, puis les jeunes arrivés dans une guildes, puis les membres dune guilde, puis les séniors, puis les retraités... encore une fois, c'est une idée en l'air comme ça :Ange: .



AGAIN
« Non desistas, non exieris »





FLOODER DANS UNE PARTIE HORS FLOOD C'EST MAL !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edryn Edge
Admin
Fan d'Alia
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3244
Age : 99
Maison/Métier : À la retraite
Familier : Bolognaise, une marmotte timbrée.
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Lun 12 Juin 2017 - 20:12

Écoutez, pour vous départager, j'accepte qu'un de mes personnages prenne la responsabilité de la chute des Meragas. On sait tous que Marc-André est dangereux lorsqu'il a un paquet de cartes en main avènement du rihi


J'ai toujours vu l'Akaëlia plus comme une communauté/un groupe de tarés plutôt qu'une vraie guilde. Quand on y réfléchit, elle n'a jamais été légale, donc elle n'a jamais eu aucun droit particulier, ni de réel statut, ni rien de ce qu'aurait pu avoir une autre guilde. De plus, il y a bien un groupe avec une couleur qui porte le nom de la guilde, mais il a toujours été invisible et n'a jamais vraiment servi puisque l'appartenance à l'Akaëlia était toujours écrit dans le rang du personnage, voir dans la partie "métier". Enfin, chaque fois qu'il y avait un nouveau membre qui était akaëlien, il choisissait automatiquement un métier comme couverture. Tout ça pour dire, que j'ai toujours vu la guilde comme ça.
Par contre, j'ai toujours pensé que le commun des mortels savait qu'elle existait, même si j'imaginais que c'était surtout des rumeurs, des ragots, des "le fils de la fille du cousin du voisin du petit neveu du fermier d'en face m'a dit que...", en gros on savait qu'elle existait, qu'elle n'était pas cool, mais sans plus. Néanmoins, ça ne me dérange pas si elle avait tout fait dans le plus grand des secrets sans avoir été découverte, du moins jusqu'à La Bête et M. Mang'Il fils décident de farfouiller (d'ailleurs ce n'est pas bien de farfouiller dans les affaires des autres).

Sans transition aucune,
Moi a écrit:
Est-ce que depuis le début, le Mikaël Rogers est en réalité un ryzeur d'or ?
La Bête a écrit:
Telle est la terrible réalité.
C'est sûr que Mikaël en fuchsia ça va être un peu bizarre, mais je pense que je m'y ferais hihihi.

Détentrice de La Massue a écrit:
Tu as un don pour poser les petites questions embêtantes Edryn xD
C'est des années d'entrainements et un grand amour des "et si..."

Massue's detentrice (oui j'invente mon anglais) a écrit:
La vie de M. Wonderful Sourire Gaby me semble beaucoup trop compliquée.
Un jour j'écrirais son histoire et tout deviendra plus limpide Yeuxfous


Liven a écrit:
Par contre je vais devoir exigé que les Sans-Guilde aient une superbe couleur Sourire Gaby
Je propose un joli rose poudré Sourire Gaby . Plus sérieusement, la guilde c'est celle des sans emploi avec un autre nom, du coup elle est déjà bleu clair. Cette couleur ne te plait pas ?


Pas la détentrice de La Massue a écrit:
S'agissant de ta proposition de redéfinir les groupes, on pourrait imaginer un système basé sur les statuts sociaux ? Les Sans-Guildes sont en bas de l'échelle, puis les étudiants, puis les jeunes arrivés dans une guildes, puis les membres d'une guilde, puis les séniors, puis les retraités... encore une fois, c'est une idée en l'air comme ça
Séniors, ce serait pour les membres chevronnés ou qui ont des postes importants ?
Franchement, je ne trouve pas cette classification si mal, mais c'est quand même bien pratique de savoir qui est dans la même guilde et on perdrait ça. Là, tout de suite, ce n'est pas gênant, mais admettons follement qu'on se retrouve à 150 membres, c'est déjà plus compliqué pour savoir qui appartient à telle guilde. À moins qu'on change la partie "métier" ou "familier" dans le profil et qu'on le change par "guilde".

La Bête a écrit:
On pourrait penser à l'ouvrir avec une guilde administrative, des fonctionnaires de police ? Ce genre de choses ? Pourquoi pas.
Re Arya a écrit:
Dernier point, les métiers du service publique (armée, pompier, médecins, administration) feraient soit partie d'une guilde du service publique, soit seraient répartis dans les guildes des corps de métier qui leur correspondent.
Je suis complètement perdue dans les guildes Smiley Goutte , mais je trouve que ça serait une bonne idée de créer une telle guilde et d'enlever, par la même occasion, un bout de chez les ryzeurs d'or. Et le plus important, je saurais enfin où se situe la police avènement du rihi




« The only way is to let go, get rid of all the fear of not being perfect. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Arya Evans
Admin
Cheftaine des Magassionnels
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3272
Age : 35
Maison/Métier : Magassionnelle
Année d'étude/de pratique : //
Familier : Un lynx - Tynador
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Mer 14 Juin 2017 - 14:06

Citation :
Par contre je vais devoir exigé que les Sans-Guilde aient une superbe couleur Sourire Gaby .

On va te mettre un joli vert maronasse tu vas voir ça va être magnifaïque.

Citation :
Cette félonne... alors que c'est MOI qui ait cruellement assassiné leur chef !

Dans la période de temps où Liven n'était pas à Sannom, sachant qu'Orion n'était pas leur chef je rappelle ? :3

Citation :
Oh oui, j'aime le flou. Mais il faudrait la repenser, une guilde de mercenaires ne se justifie pas vraiment en démocratie pas vrai ?

Bah si c'est pas une guilde contrôlée par le gouvernement ? Où est le problème ?

Citation :
Peut être que les sans-guildes, étudiants, voyageurs pourraient tous être regroupés sous la dénomination d'habitants ? C'est une idée en l'air comme ça.

Un truc assez générique quoi. Pourquoi pas. La réflexion à faire est que les voyageurs sont moins habitants de Sannom que les Arimages par ex. xD

Citation :
Et du coup j'ai plus de soucis pour mon QEEL incomplet ! C'est un truc de feignasse, j'adore.

Je te laisserai pas faire è_é

Citation :
S'agissant de ta proposition de redéfinir les groupes, on pourrait imaginer un système basé sur les statuts sociaux ? Les Sans-Guildes sont en bas de l'échelle, puis les étudiants, puis les jeunes arrivés dans une guildes, puis les membres dune guilde, puis les séniors, puis les retraités... encore une fois, c'est une idée en l'air comme ça :Ange: .

Je suis pas méga fan, ça peut être une bonne idée mais... Je sais pas il y a un truc qui me gêne mais j'arrive pas à le définir. Après c'est ptet une meilleure idée que la répartition par guilde ._. Mais ça ne résout pas notre problème de guilde métier / statut social.

Citation :
À moins qu'on change la partie "métier" ou "familier" dans le profil et qu'on le change par "guilde".

C'est une bonne idée, il faudra penser à étoffer un peu le profil par rapport aux caractéristiques de nos personnages (guilde / métier / âge / ptet des liens vers les fiches etc.).

Citation :
Je suis complètement perdue dans les guildes Smiley Goutte , mais je trouve que ça serait une bonne idée de créer une telle guilde et d'enlever, par la même occasion, un bout de chez les ryzeurs d'or. Et le plus important, je saurais enfin où se situe la police avènement du rihi

La police pourrait se faire partager entre les CdP et les Magassionnels si une guilde du service publique n'existait pas ^^ Mais j'ai peur qu'une telle guilde ne soit pas très glamour et n'attire pas grand-monde :/


Devant la levée de bouclier sur l'Akaëlia on va la garder invisible hein xD C'était juste une idée en l'air ^^


Edit : Je viens de penser à un classement par groupe par statut magique qui utiliserait l'échelle de Faëly (vu que c'est quand même la spécificité de Gamaëlia). Si l'échelle de Faëly allait de 1 à 10 ça ferait : nomag (0) - maga faible (1-3) - maga moyen (4-7) - maga fort (7-10+) - maga noir. Le groupe représenterait le niveau affiché du personnage, par ex. si Illian devient mage noir mais que personne ne le sait il reste dans sa catégorie précédente, et si Alessandra s'affiche comme une nomag mais qu'en fait elle se débrouille en magie mais qu'il ne faut surtout pas que les gens l'apprennent elle reste dans le groupe des nomags. J'espère qu'on aurait quelque chose d'assez uniforme entre les gens qui font des persos nomags, ceux qui font des persos à pouvoir magique normaux et ceux qui font des persos pétés.


T'es mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gamaelia.heavenforum.com
Liven Reaves
Admin
Dangereux mage noir fugitif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2771
Age : 36
Maison/Métier : Mage Noir
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Mer 14 Juin 2017 - 14:30

Citation :
Dans la période de temps où Liven n'était pas à Sannom, sachant qu'Orion n'était pas leur chef je rappelle ? :3

Ah... très juste. Mais je suis tellement fier de ce meurtre.

Citation :
Je viens de penser à un classement par groupe par statut magique qui utiliserait l'échelle de Faëly

Moi je serais beaucoup plus pour garder les guildes&affiliés en groupes et de mettre le niveau du magas en champ du profil et de garder le rang pour le métier/position précis. Il me semble que cela donne une grille de lecture plus clair.




AGAIN
« Non desistas, non exieris »





FLOODER DANS UNE PARTIE HORS FLOOD C'EST MAL !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Evans
Admin
Cheftaine des Magassionnels
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3272
Age : 35
Maison/Métier : Magassionnelle
Année d'étude/de pratique : //
Familier : Un lynx - Tynador
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Mer 14 Juin 2017 - 19:43

Citation :
Ah... très juste. Mais je suis tellement fier de ce meurtre.

Tu sais qu'on peut s'arranger si tu veux d'autres victimes  Sourire dent carriée

Citation :
Moi je serais beaucoup plus pour garder les guildes&affiliés en groupes et de mettre le niveau du magas en champ du profil et de garder le rang pour le métier/position précis. Il me semble que cela donne une grille de lecture plus clair.

En fait pour les groupes il faut qu'on décide ce qui nous semble le plus important pour séparer les gens, ce qui est unique au forum. Du coup les guildes c'est parfait pour ça, encore faut-il qu'on ait une séparation qui nous aille :/


T'es mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gamaelia.heavenforum.com
Liven Reaves
Admin
Dangereux mage noir fugitif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2771
Age : 36
Maison/Métier : Mage Noir
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Ven 16 Juin 2017 - 17:18

Citation :
Tu sais qu'on peut s'arranger si tu veux d'autres victimes

Je veux  drunken .

Citation :
encore faut-il qu'on ait une séparation qui nous aille :/

On y revient... et c'est bien ça le problème.


RESUME ET CONSTAT

Je pense que l'originalité des guildes est à garder absolument. J'aime beaucoup cette segmentation de la société et le fait qu'on puisse avoir un fort sentiment d'appartenance à une guilde plutôt qu'à une autre. Les rivalités possibles, les implications personnelles et politiques sont trop choutes pour être jetées à la poubelle...

On ne peut pas honnêtement rendre compte de la diversité des métiers possibles. Bien sûr qu'il existe des agriculteurs, des géologues, des toiletteurs pour poules de sandorte... Mais on ne peut pas créer une guilde pour chaque catégorie. J'ai essayé et je suis parvenue au nombre vénérable de vingt en essayant de ne pas me disperser.

D'un autre côté, on ne peut pas non plus se montrer trop générique au risque de dénuer les guildes de sens ou de ne pas attirer de membres vers des choses moins clairement identifiées que les CdP par exemple. Il y a un déséquilibre entre les statuts sociaux et les guildes propres et même parmi celles-ci les guildes hyper attractives genre CdP et Magassionnels et les Ryseurs d'Or, moins attirant.

Il me semble qu'il faudrait se concentrer sur des guildes qui aient un intérêt pour l'histoire, pour la ville de Sannom en elle-même. Quitte à forcer un peu la réalité dans un chemin des possibles que nous définissons. Ce que les joueurs recherchent ce sont des groupes qui leur permettent de se rapporter directement à un élément de jeu, d'entretenir des frictions ou des partenariats.

Et il y a aussi une contrainte dont on n'a pas parlé, c'est le nombre de groupes possibles. Pour une lecture claire, je trouve que l'idéal c'est entre 4 et 6, mais on peut monter assez facilement jusqu'à 10 si c'est nécessaire et justifié.



PROPOSITIONS DE GROUPES

Il me semble que nous avons deux ou trois choix clairement identifiés.

1) Des groupes basés sur les capacités magiques

Là, normalement, ce n'est pas bien compliqué : on est magas ou on ne l'est pas.
On se retrouverait donc avec deux groupes antagonistes. Mais ce côté binaire laisse supposer une opposition frontale qui ne traduit pas bien la réalité de Gama. Pourtant, je trouve ça effectivement utile de voir en un seul coup d’œil si quelqu'un est ou non magas. Du coup, je reviens sur ce que j'ai dit précédemment, l'idée d'Arya d'échelonner les groupes en fonction du niveau de maîtrise est intéressante. Ca permet, en un seul coup d'oeil, de situer un personnage par rapport à un référentiel.

Rien n'empêche après de mentionner les guildes en rang ou en champ de profil. Malgré tout, ça les relègue à la seconde position. C'est comme si on voulait mettre l'accent sur la capacité magique (et la progression des personnages sur la question).

Je trouve ça cohérent avec l'univers de Gama et encore plus depuis que l'on a défini clairement ce qu'était la magie. Après, j'avoue que mon coeur se pince à l'idée de voir les guildes reléguées à une petite mention non essentielle.


2) Les guildes subdivisées ?

Le principe des guildes est super attrayant. Comme je l'ai déjà dit, ça crée des antagonismes géniaux à exploiter et j'adore l'idée d'une société moderne structurée sur ce principe. Mais... on ne peut pas rendre compte de tout, ni confondre l'appartenance avec un statut social.

Voici donc ce que je propose :

- Les Magassionnels : auxquels il faut donner un champ d'action bien déterminé, soit en leur donnant des métiers de service comme je le proposais, soit en leur confiant des services publiques (et pourquoi pas la police après tout ?) ;

- Les Chasseurs de Prime : qui incarnent très bien la logique des guildes et puis je ne suis absolument pas objectif, on s'en doute. C'est trop cool d'être chasseur de primes ;

- Les Artefacteurs : qui serait des sortent d'artisans magiques, à voir si ça ne mange pas sur la chasse gardée des magassionnels. J'y ai pensé dernièrement, mais ça se rapproche dans ma tête à toute la mythologie autours des alchimistes. Et puis, si on a des nomags ou des pas doués de la magie, ils ont bien le droit d'utiliser des objets avec quelques propriétés magiques. C'est vachement cool ça comme principe. Je trouve que faire des artefacts un truc assez communs, quitte à travestir la réalité, ça donne vachement envie (imaginer une épée qui ne se brisera jamais, un briquet qui fonctionne même sous la pluie, etc).

- (Guilde des médecins/scientifiques) : on les a laissé de côté et peut être que c'est la nullité de Liven pour les sorts de soin qui me les inspire, mais dieu sait si les scientifiques ont pu constituer des confréries très particulières au cours de l'histoire. De plus, c'est un milieu qui se prête aisément à l'idée d'échange et d'émulation. Il suffit de voir le nombre d'académie des sciences qui ont fleuri comme des champignons au XIXeme siècle. Je pense qu'ils sont importants et permettrait d'attirer certains joueurs ?

-(Guilde des artistes) : On ne peut décemment pas les associer à une autre guilde à mon sens. Après, c'est vrai que la question se pose de savoir quelle est la pertinence d'avoir une guilde d'artistes dans une ville contemporaine ou existe la magie. Néanmoins, on en a déjà eu et c'est quelque chose qui attire aussi des joueurs. On peut imaginer une structure très libre, très bohème pour cette guilde.

-(Les Ryseurs d'Or) : Les commerçants, les salariés, les artisans... toutes personnes qui s'occupent des métiers que l'on identifie de façon stéréotypées au commerce.

- Les Académiciens : alors oui, ce n'est pas une guilde, mais on a l'académie. Il me semble qu'on ne peut pas faire l'impasse.

- (Les sans-guilde) : ceux qui ne rentrent pas dans les catégories précédentes, les voyageurs, les chômeurs, les autres étudiants, et bien évidemment, les criminels recherchés dont je fais partie.

- (Guilde administrative) : pour les policiers, pour les personnels administratifs, pour les enseignants, pour les pompiers, etc.


Je n'ai pas parlé des agriculteurs, ingénieurs, etc, que je compte dans les Ryseurs d'or au besoin. Par contre, va falloir dégoter quelques noms ^^.


Il faut donc laisser les étudiants, les aristocrates, les chômeurs et autres status sociaux en dehors des guildes. Qu'est ce qui empêcherait un aristocrate d'entrer dans telle ou telle guilde ? Ou un étudiant de travailler comme serveur à mi-temps ? Bref.



AGAIN
« Non desistas, non exieris »





FLOODER DANS UNE PARTIE HORS FLOOD C'EST MAL !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Evans
Admin
Cheftaine des Magassionnels
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3272
Age : 35
Maison/Métier : Magassionnelle
Année d'étude/de pratique : //
Familier : Un lynx - Tynador
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Sam 24 Juin 2017 - 14:27

Tu as fait une très bonne remarque sur le rapport entre les guildes et l'intérêt pour l'histoire, j'étais plutôt dans une optique d'avoir des guildes "réalistes" mais rien ne nous empêche d'avoir des guildes assez spécifiques (cf. toutes celles qu'on avait jusqu'à maintenant en fait xD) pour orienter le jeu et les personnages des joueurs. Ca ramène beaucoup à la question de savoir vers quel type de forum on veut se tourner, est-ce que ça va castagner ? rencontrer le grand amour ? se faire une tripotée d'amis ? comploter et retourner sa veste à tout va ? un mélange de tout ça ? Sans doute qu'on veut pouvoir laisser le choix pour faire des persos assez divers et des histoires différentes, mais je pense qu'on est quand même parti sur un style de jeu plutôt "actif" avec des intrigues dans tous les sens et pas un forum "tranche de vie" ou le but est juste de socialiser le plus possible. Du coup avoir des guildes assez spécifiques qui emmènent le jeu dans une direction précise ne me semble pas incohérent.

Pour le nombre de groupe entre 5 et 10 est un bon chiffre à mon avis.


Les groupes par niveau de magie
C'est une idée qui se tient et facile à mettre en place mais ça me trouerait un peu le cul de se rabattre dessus parce qu'on n'a pas réussi à faire un système de guilde qui se tient. C'est un dernier recours pour moi. En plus, la progression des personnages au niveau magique c'est bien mais les nomags sont quand même vachement limités là-dedans. Si j'arrivais sur un forum comme ça je me dirais que les personnages nomags sont bien pour les membres qui ont déjà des personnages magas et qui veulent explorer autre chose, hors si je comprends bien ce n'est pas ce qu'on veut puisque plusieurs personnes n'auraient déjà que des personnages nomags (Edryn et Roxas si je me plante pas ?).


Les groupes par guilde
On est tous d'accord que c'est le système le plus cool. J'ai foi en nous, on va réussir à dégoter quelque chose de stylé.
J'aime bien ton classement, même si ça me fait mal au coeur de se séparer des Arimages (alors que j'ai jamais eu aucun personnage dans cette guilde et que je comptais pas en avoir, mais leur nom est cool).

Les Magassionnels sont un peu compliqués à définir clairement. Dans tous les cas c'est une guilde de service. Mais vu le nombre de magas qu'elle comprend, c'est difficile de ne pas voir aussi la puissance de feu qu'elle a, et c'est trop classique de laisser la police dans le gouvernement (et puis j'aime mes Magassionnels je veux que la guilde soit la plus intéressante possible :3). Donc je propose qu'elle comprenne des activités policières, d'enquêteurs etc. aussi. Après tout c'est également un service. Plus je parle plus on dirait une guilde de mercenaires. J'aime bien l'idée xD

Les Chasseurs de Primes juste parce que c'est trop classe. C'est un argument parfaitement recevable.

Je ne sais pas si tu as fait exprès de mettre les Artefacteurs et les Scientifiques côte à côte mais pourquoi ne pas les mettre dans une seule et même guilde ? Les Artefacteurs sont forcément magas (cf. comment créer les artefacts), or j'aimerais autant que les guildes puissent accepter autant les magas que les nomags. L'artefacterie pourrait être une branche de la science comme les autres, à côté de celle qui étudie le fonctionnement de la magie ^^

Les Artistes attirent toujours du monde, il y a tout le temps des personnages acteurs ou musiciens ou écrivains (ou journalistes :p) donc ça me semble effectivement important de la laisser. Peut-être que les Arimages peuvent se redéfinir dans cette guilde.

Ryzeurs d'or, Sans-guilde, Administrateurs rien à dire de plus (si ce n'est qu'il faut un nom à l'administration).

Les Académiciens peuvent peut-être être les Etudiants tout court, même si je ne m'attends pas à ce qu'on ait des persos étudiants qui ne soient pas à l'Académie parce que je ne vois pas trop l'intérêt. Si tu veux faire un étudiant lambda tu vas sur un forum qui se passe à la fac ou en école en général.

Je tombe sur 8 guildes, j'ai l'impression qu'il en manque vaguement une (à part l'Akaëlia mon amour) mais je pense que le découpage que tu as proposé fait bien le tour. J'ai essayé de placer tous les personnages existants auxquels j'ai pensés dans une guilde et j'ai tout trouvé, à part Caliban et les politiciens dont je ne suis pas sûre, ils iraient dans la guilde administrative ?

Je vois bien une précision concernant l'appartenance aux guildes : on ne peut appartenir qu'à une guilde en même temps, et il faut remplir un certain nombre de conditions pour appartenir à telle ou telle guilde, pour empêcher n'importe quel personnage d'aller dans n'importe quelle guilde. Si quelqu'un remplit les conditions pour plusieurs guilde il prend celle qui représenté le mieux son activité (un étudiant qui bosse à mi-temps restera dans la guilde estudiantine parce que c'est qui le définit le plus, et l'aristocrate ira dans n'importe guilde qui représente le mieux son activité à part s'il n'en a pas Razz).


T'es mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gamaelia.heavenforum.com
Liven Reaves
Admin
Dangereux mage noir fugitif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2771
Age : 36
Maison/Métier : Mage Noir
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Lun 26 Juin 2017 - 10:16

Je suis tout à fait d'accord pour confier les devoirs de la police aux magassionnels Very Happy (en plus, pas besoin d'être magas pour être enquêteur, donc j'apprécie beaucoup qu'on ait des perspectives nomag dans cette guilde). J'aime aussi le rapprochement que tu fais avec le mercenariat, ça y ressemble beaucoup, c'est vrai. Mais dans un sens positif, ce qui est terriblement classe et original.


Citation :
Les Chasseurs de Primes juste parce que c'est trop classe. C'est un argument parfaitement recevable.

N'est-ce pas ? Sourire Gaby


Je suis ok pour les Arimages qui désigneraient donc des artistes et non des aristocrates. Je suis juste gênée par le nom. Après tout, si nos personnes douées de magie s'appellent des magas, pourquoi on revient sur le mot "mage". Ça me fait penser aux médico-mages de Harry Potter. Et donc, forcément, ça me plaît pas beaucoup.


Citation :
Je ne sais pas si tu as fait exprès de mettre les Artefacteurs et les Scientifiques côte à côte mais pourquoi ne pas les mettre dans une seule et même guilde ? Les Artefacteurs sont forcément magas (cf. comment créer les artefacts), or j'aimerais autant que les guildes puissent accepter autant les magas que les nomags. L'artefacterie pourrait être une branche de la science comme les autres, à côté de celle qui étudie le fonctionnement de la magie ^^

C'est vrai. Va pour une guilde scientifique dont feraient partie les artefacteurs.


Citation :
Ryzeurs d'or, Sans-guilde, Administrateurs rien à dire de plus (si ce n'est qu'il faut un nom à l'administration)

Et aux sans-guilde. Pour eux, j'ai pensé aux Agildés de "a-" suffixe grec privatif, "gildi" du vieux norois ayant donné "guilde" et le "é" bien franchouillard pour substantiver à peu près n'importe quoi. C'est fou dire si je n'ai pas d'idées...

Je pense que les politiciens iraient dans la guilde administrative en effet.


Citation :
Les Académiciens peuvent peut-être être les Etudiants tout court

Oui. Mais j'aime bien la référence à l'Académie et je m'étonne que ce ne soit pas ton cas XD.


Tout ok pour les précisions que tu apportes.



AGAIN
« Non desistas, non exieris »





FLOODER DANS UNE PARTIE HORS FLOOD C'EST MAL !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas Jefferson

avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Lun 26 Juin 2017 - 15:41

Juste un petit commentaire:
La Grande Massue a écrit:


Les Académiciens peuvent peut-être être les Etudiants tout court, même si je ne m'attends pas à ce qu'on ait des persos étudiants qui ne soient pas à l'Académie parce que je ne vois pas trop l'intérêt. Si tu veux faire un étudiant lambda tu vas sur un forum qui se passe à la fac ou en école en général.

Pas d'accord Sors

Plus sérieusement et pour prendre mon exemple personnel, le métier/statut de mes persos sert plus à leur donner un background qu'à définir mes RPs en soit, je suis pas mal revenue des forums types "écoles" et je trouve que les sujets de cours etc. sont assez inintéressants pour le développement de mes personnages. Du coup je pense que dans la capitale d'un pays aussi gros que Gama il est logique qu'il y a plus que l'Académie (qui selon mes souvenirs était un établissement de prestiges pour jeunes magas entre disons 10 et 20 ans à la base) et donc on aurait écoles pour Magassionels (genre école de polices), de droit, d'études théâtrales, de sciences sociales etc. (système de fac ou quelque chose du genre) , plein de sujets qui ne seront jamais abordés à l'académie.
Ce qui ne veut pas dire non plus qu'il faille créer le campus la cafét les logements étudiants etc., pour moi c'est juste logique de garder quelque chose d'un peu plus vaste que juste l'académie en background (pas forcément sur-défini non plus, on a pas fini de faire des listes sinon et je pense que les joueurs sont assez raisonnables pour ne pas créer une école de 200 étudiants consacrée à l'étude de la poule de Sandorte dans leur histoire ^^)

Voilà pour ma maigre contribution, et pour apporter au débat je pense qu'il est en effet plus logique de regrouper les deux catégories avec "Académicien" ou "Etudiant en Médecine Magique" en statut ^^





Dernière édition par Roxas Jefferson le Lun 26 Juin 2017 - 15:58, édité 2 fois (Raison : "Prestique", seriously?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liven Reaves
Admin
Dangereux mage noir fugitif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2771
Age : 36
Maison/Métier : Mage Noir
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Lun 26 Juin 2017 - 16:01

Je suis d'accord



AGAIN
« Non desistas, non exieris »





FLOODER DANS UNE PARTIE HORS FLOOD C'EST MAL !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Evans
Admin
Cheftaine des Magassionnels
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3272
Age : 35
Maison/Métier : Magassionnelle
Année d'étude/de pratique : //
Familier : Un lynx - Tynador
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Lun 26 Juin 2017 - 23:37

Liven Reaves a écrit:
Je suis tout à fait d'accord pour confier les devoirs de la police aux magassionnels Very Happy (en plus, pas besoin d'être magas pour être enquêteur, donc j'apprécie beaucoup qu'on ait des perspectives nomag dans cette guilde). J'aime aussi le rapprochement que tu fais avec le mercenariat, ça y ressemble beaucoup, c'est vrai. Mais dans un sens positif, ce qui est terriblement classe et original.

Exactement ! C'est vrai que c'est classe d'être mercenaire dans le bon sens Very Happy On garde cette définition-là pour les Magassionnels du coup ?

Je suis d'accord pour les Arimages, il faut trouver autre chose en gardant "Ari" du coup. J'ai pas d'inspi ._.

Un nom pour la guilde scientifique, pareil pas d'inspi. Un truc grec arrangé peut-être ? (que c'est original je sais)

Liven a écrit:
Et aux sans-guilde. Pour eux, j'ai pensé aux Agildés de "a-" suffixe grec privatif, "gildi" du vieux norois ayant donné "guilde" et le "é" bien franchouillard pour substantiver à peu près n'importe quoi. C'est fou dire si je n'ai pas d'idées...

Alors c'est pas mal parce que n'étant pas dans une guilde je ne vois pas pourquoi les sans-guildes auraient un "nom" à proprement parler mais les agildés c'est bien ! Par contre moi je lis ça "ajildés"... Les aguildés ?

Liven a écrit:
Oui. Mais j'aime bien la référence à l'Académie et je m'étonne que ce ne soit pas ton cas XD.

Je préfère les Académiciens, mais c'est pas assez générique... Si ?


Je suis d'accord dans le fond Roxas, mais je trouve que Gama offre trop de possibilités pour jouer un "simple" étudiant xD Ou alors ce serait un perso qui durerait pas longtemps ._. Mais je ne remets en aucun cas en cause l'existence du groupe étudiant ni rien, juste son existence à part du groupe des Académiciens.


T'es mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gamaelia.heavenforum.com
Roxas Jefferson

avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Mar 27 Juin 2017 - 0:22

Je milite pour la conservation des étudiants personnellement, et je vais prendre l'exemple de mon projet pour Cassiopée qui était censée être une académicienne pour la renaissance de Gama qu'on a pas faite. Elle était donc académicienne et à la sortie de l'académie, n'était pas certaine de ce qu'elle voulait faire et se serait donc dirigée vers des études de magies générales et ensuite une école de magassionels pour devenir magassionels (parce que perso fraîchement sorti de l'académie je pense que pour se lancer sur un poste de magassionel et acquérir les prérequis pour la guilde, il est logique qu'il y ait une formation... et donc une forme d'école. Non?) ; je ne suis pas d'accord donc sur le fait que ce soit pour un perso passager, puisque le statut d'étudiant n'est que temporaire dans tous les cas - et même si je sais qu'on est dans l'idée d'un forum avec des membres impliqués dans un contexte actif, tout le monde ne peut et ne veut pas faire un perso forcément super impliqué (personnellement je doute en trouver le temps pour être honnête) du coup je pense que ça ajoute à la richesse de l'univers de laisser la porte ouverte des étudiants. Je trouve juste pas logique que par exemple Gil (dans son passé s'entend même si je ne sois pas sure qu'il soit allé à l'académie, pardonnez moi si je me trompe) sorte de l'Académie pour tout de suite devenir médecin, par exemple, ça doit prendre des années de pousser la magie de soin au point de pouvoir sauver des vies!

Concernant les Arimages, pourquoi pas Arimags? Pour "Magas" et garder quelque chose de similaire à l'original ^^



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edryn Edge
Admin
Fan d'Alia
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3244
Age : 99
Maison/Métier : À la retraite
Familier : Bolognaise, une marmotte timbrée.
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   Mar 27 Juin 2017 - 4:07

Je suis d'accord avec mon voisin du dessus. (prestique ^^)
Je préfère étudiants à académiciens, ça offre plus de possibilités et de liberté à chacun.
Arimags au lieu d'arimages ça me va aussi, d'autant plus que c'était apparemment déjà le nom des membres si on se réfère au nom du groupe.
La police chez les magassionnels, je suis pour aussi.
J'aime bien le nom pour les sans-guildes.

Roxas a écrit:
je pense que les joueurs sont assez raisonnables pour ne pas créer une école de 200 étudiants consacrée à l'étude de la poule de Sandorte dans leur histoire
Vraiment ? avènement du rihi La poule de Sandorte est fascinante, tout le monde devrait étudier son mode de vie, son évolution, son histoire... Il devrait y avoir une option obligatoire à l'école.


Arya a écrit:
(à part l'Akaëlia mon amour)
Wow wow wow, l'Akaëlia est mon bébé d'amûr, pas touche Evil or Very Mad *serre l'Akaëlia dans ses bras*




« The only way is to let go, get rid of all the fear of not being perfect. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guildes & société - Groupe de travail   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guildes & société - Groupe de travail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Groupe de travail temporaire hors DMs
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» [NOV] Premier cours de vol : Travail de Groupe
» HAITI-JOBS-HAITI-TRAVAIL-HAITI TRABAJO-HAITI EMPLOIE-EMBAUCHAGE
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamaëlia :: Accueil et vie du forum :: Annonces importantes-
Sauter vers: