Gamaëlia


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Arrivé sous une fine pluie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Arrivé sous une fine pluie   Sam 21 Juil 2007 - 15:30

" Tient, il pleut..."

Eliott Dimitri Faust avait pris le train de 6h, partant de Resembould, un bled perdu en pleine campagne, pour arriver dans la gare d'une ville dont il ne connaissait pas le nom, à 13h30 précise. Le voyage fut difficile, car lorsqu'il passa la douane, on le fouilla plusieurs fois. La cause ? Son accent made-in-son-papa-et-sa-maman démontrait une origine que les contrôleurs ne connaissait pas, mais aussi parce que son familier-lièvre cherchait des poux, au sens propre comme au sens figuré, aux familier-chiens des dit contrôleurs.
Le jeune homme chercha éperdument un café où il aurait pu se reposer et grignoter un morceau, mais tout le monde se méfiait de lui. Encore à cause de son petit accent germanique que personne ne comprenait. Eliott dû donc se résigner à ne pas manger, et à continuer sa route vers l’école où on venait de l’embaucher comme infirmier. Espérant, à ce moment là, que les élèves ne seraient pas aussi propices à la méfiance que les gens de la ville rencontrés précédemment. Quelques minutes plus tard, il commença à pleuvoir. Mais pas une pluie battante et glaciale. Non, une pluie douce, le type de pluie qui rendait le sol fertile. Eliott s’arrêta un instant, la pluie le rendait mélancolique. Aller savoir pourquoi.


*~ Eliott ? ~*
*~ Qu’y a-t-il, Esther ? ~*
*~ Rassure-moi, tu ne comptes pas rester planté là jusqu'à ce que mon estomac ne me descende complètement dans les talons et que mort s’ensuive ? ~*
*~ Tu essayes d’être drôle ? ~*
*~ Pas vraiment, je suis sérieux, je n’ai rien mangé depuis hier soir, même pas une petite laitue ! Conséquence, j’ai les crocs… ~*
*~ C’est bon j’ai compris. ~*

Eliott reprit donc sa marche vers l’académie, quelques flaques d’eau s’étaient formées. Le jeune homme n’y prêta aucune attention, et marcha dedans sans s’en rendre compte. Enfin, il arriva à l’académie. Complètement trempé. Comme il s’y attendait, l’académie de Gamaëlia était somptueuse, et la tapisserie ainsi que les statues mettaient en forme la richesse des lieux.

*~ Balèze !!! Ils n’ont pas lésiné sur les frais ! ~*
*~ Je ne pourrais pas dire mieux. ~*

Eliott, par souci de propreté, essuya ses chaussures sur l’énorme paillasson de l’entrée, puis, il s’asseya sur les bancs placés à côté. En attendant que quelqu’un vienne pour l’accueillir. Certains élèves le regardait avec curiosité, tout ce que Eliott pouvait leur faire, s’était afficher un sourire gentil, comme il savait le faire, pour que leurs doutes à son sujet disparaisse.
Revenir en haut Aller en bas
Vasco Fair
Rockeur ambulant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 291
Maison/Métier : Musicien ambulant.
Année d'étude/de pratique : A la vie, à la mort.
Familier : Vitani, renarde rousse.
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Arrivé sous une fine pluie   Dim 29 Juil 2007 - 10:58

Et cette personne qui vint l'acceuillir fut, sans doute a son plus grand malheur si il n'avait pas un humour très dévellopé, un Nashaovien. Un des premiers mâles en Nashao, d'Ailleur.. En tout cas, il n'en avait jamais rencontré d'autre. le jeune homme avançait donc tranquillement, se promenant dans le hall. Il venait de se changer a cause de la pluie, car il comptait sortir. Il était alors vêtu d'un très long manteau noir en tissus fin dont les bord étaient légérement ornée d'une fausse fourure. Il avait, comme souvent, Riko en guise d'écharpe. En gros, il conservait la classe qu'il avait toujours eut. D'ailleurs, avec ses longs cheveux blanc et ses yeux jaunes qui arpentaient la salle, on pouvait se demander si c'était vraiment encore un adolescent. A cet instant, bien qu'avec un léger sourire fixé sur ses lèvre, Aya semblait plus que jamais être adulte. Il avançait avec son habituelle grâce, qui ne faisait pas du tout tache avec son allure, singulière mais tellement.. Indescriptiblement classe.
Bref, le jeune homme déscendait une a une les marches des escaliers, ayant parfaitement sa place dans le décor avec son air un peu.. Bourge, il faut l'avouer, avant que ses yeux ne se posent avec surprise sur une nouvelle tête. Une nouvelle tête avec son familier d'ailleurs. Enfin bref, il s'avança avec sa même démarche vers le nouveau venu dont il ignorait l'identité mais, étrangement, il doutait que c'était un élève.. Plutôt un prof, ou quelque chose dans ce goût la. De toutes façons, son sourire s'agrandit lorsqu'il arriva devant l'inconu. En réalité, Aya était dans un êtat de surexitation totale a l'idée d'un éventuel nouvel ami, si bien qu'il réveilla son pauvre Riko a hurler des " Youpi" dans sa tête. Celui ci, s'interrogeant sur la nature de la joie de son autre moitié leva la tête et fixa tour a tour l'homme et le lièvre alors qu'Aya, maitrisant parfaitement sa joie, parla tranquillement a l'homme.
" Salut ! Je suis Ayamé Sakuragi, Nashaovien ! D'ailleur, enchanté de faire votre connaissance ^^ Et vous êtes..? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Arrivé sous une fine pluie   Lun 30 Juil 2007 - 21:22

Après quelques minutes d'attente, Eliott vit ce qui devait être un élève... Un garçon assez grand avec des cheveux blanc et des yeux jaunes. Il était habillé d'une façon très... Particulière. Eliott ne connaissant rien à la mode actuelle sur Gamaëlia. Il ne préfèra pas donner de jugement trop hateux sur la majestueuse, extravagante personne qui descendait les marches du grand escalier une à une. Etait-ce un adolescent essayant de lancé une nouvelle mode, ou était-ce le styliste officielle de Gamaëlia... Mais peut-être était-ce un psychopathe qui s’était introduit dans Gamaëlia pour tuer toutes les jeunes filles qu'il trouvait, en les habillant comme sa défunte mère, morte à cause de son père, et cela aurait entraîner un manque d'amour maternelle le poussant à effectuer ces actes horribles et inhumains ??? (Mais qu'est-ce que je raconte ?) En tout cas, Eliott allait le savoir dans peu de temps, puisque le jeune homme se dirigea vers lui avec un léger sourire en coin...

*~ Qu'est-ce que c'est que cette énergumène ???~*

Sans l'intervention du petit lièvre, on aurait pu mettre un arrière plan rose et des fleurs de cerisier, pour accompagner la démarche majestueuse du jeune homme... Ce dernier, se posa devant lui.

Salut ! Je suis Ayamé Sakuragi, Nashaovien ! D'ailleur, enchanté de faire votre connaissance ^^ Et vous êtes..?

Ouf !... Le jeune homme n’était pas un psychopathe qui massacrait les jeunes filles en les habillant comme sa défunte mère. Mais un élève de Nashaovie. Par ailleurs, le faite qu’il soit Nashaovien n’étonnait aucunement Eliott. Ce dernier avait récolté toutes les infos qu'il pouvait obtenir sur Gamaëlia et savait que les Nashaoviens étaient un peu...Spéciaux ? Eliott resta assit, faisant mine de ne pas l’avoir vu, puis, il se tourna vers la singulière personne. Lui décrocha un visage chaleureux, mais un peu mélancolique. Puis se leva. Les habits d’Eliott tranchaient avec ceux du garçon, puisqu’Eliott portait un vieux manteau de voyage assez usé. Et le dit Ayamé, un manteau noir en tissu fin

... Eliott, Eliott D. Faust. Est-ce que vous sauriez où je pourrais déposer mes bagages ?

Bien évidemment, Eliott parla avec son accent made-in-son-papa-et-sa-maman… Il évita de dire pourquoi il était ici, sachant que si le Nashaoviens désirait le savoir, il lui demanderait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Arrivé sous une fine pluie   Dim 5 Aoû 2007 - 23:02


Jeanne fit son apparition alors que l'inconnu questionnait ce qui semblait-être.... un élève ? La jeune femme marcha d'un pas calme jusqu'à eux. En réalité, elle était excitée comme une puce à l'idée de rencontrer un collègue. Mâle, en plus !! Et plutôt joli garçon. Elle le détailla d'un regard discret en s'arrêtant près de lui. Brun, les cheveux assez longs, et ces yeux... Cet homme dégageait une sorte de magnétisme. Oui, assez attirant ! Jeanne interrogea alors le nouveau venu d'une voix enjouée.


- Bonjour !! Qui êtes-vous, au sein de l'école ? Je m'excuse, je ne connais pas encore tout le monde...

La jeune femme tendit la main, et se présenta à son tour.

- Je suis Jeanne Sanz, prof de langues.

Son regard se posa alors sur le petit lièvre qui accompagnait l'homme, et convînt que ce devait certainement être son familier. Elle contacta donc mentalement son poney.

< Hippie ? Un nouveau familier vient d'arriver. Tu te plais au parc, tu as rencontré du monde ? C'est spacieux ?
< Oh oui, c'est sympa, mais je n'ai pas encore rencontré de familiers, excepté ce lynx suicidaire.
< Tu veux venir ?
< Non merci, invite-le à me rejoindre, plutôt.
< Okay, tes désirs sont des ordres, chéri.

Après ce court échange, la jeune professeur releva la tête, puis invita le nouveau venu à la suivre jusqu'aux appartements des professeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Arrivé sous une fine pluie   Lun 6 Aoû 2007 - 14:45

*~ Psssst ! Eliott ~*
*~ Quoi qui gna ? Qu'est-ce qu'il y a ?
*~ Regarde moi qui descend !~*

Après l'élève avec lequel Eliott discutait, voici qu'une jeune femme descendait les escaliers à sa rencontre. Elle n'était pas très grande, et parraissait légèrement plus jeune que lui, où peut-être se trompait-il... Eliott la regarda, de loin, descendre les escaliers. Par pur réflexe, Eliott eu un geste de recul, à part sa mère et certaines domestiques, Eliott n'avait jamais "discuté" avec une femme où autres personnes du sexe opposé. Et voilà maintenant qu'elle lui tendait la main.

- Bonjour !! Qui êtes-vous, au sein de l'école ? Je m'excuse, je ne connais pas encore tout le monde...

Il y eu un petit silence, Eliott ne sachant pas quoi dire ni quoi faire. Son deuxième réflexes fut de prendre la main de la jeune femme, et de la lui baiser. Il avait été éduqué dans l'aristocratie, et il avait toujours dit bonjour de cette façon, moyen-âgeuse, certes, mais très classe.

" Je suis Faust, Eliott Dimitri Faust, mais appelez moi Eliott... Enchanté de vous rencontrer Mlle (Mme peut-être?) Sanz.

Après ce geste et le ton qu'il avait donné à sa phrase, Esther était tout excité, pas forcément en bien...

*~ Mais quelle tâche !!! Tu pouvais pas, seulement, lui serrer la main ? C'est trop compliqué, hein ? Mais non : "Monseigneur Faust" préférait se la jouer à la Gentleman !
*~ Bah ,je savais pas comment réagir ! Les seules filles avec qui j'ai un temps soit peu discuté son les domestiques, et le dâmes gâteurse de 56 ans avec un peu de barbes qui piquait, et même que...
*~ Qui t'as demandé de raconter ta vie ???~*
*~ Franchement, Esther, tu ferais mieux de méditer sur le fait que tu es en bas de l'échelle alimentaire, au lieu de m'apprendre à dire bonjour !~*
*~ Hey !C'est déloiyal et c'est pas vrai ! Y'a de l'herbe just'en dessous de moi dans l'échelle alimentaire !

Eliott préféra couper le lien mental qui les unissait, en attendant la réponse de Mlle Sanz.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Arrivé sous une fine pluie   Lun 6 Aoû 2007 - 15:03


Un peu désemparée du silence qui suivit sa question, Jeanne continua toutefois de sourire avec enjouement, la main tendue. L'homme se pencha alors galamment pour baiser sa main, et la jeune femme crut qu'elle allait se faire pipi dessus. Elle éclata de rire, d'une rire gai qui ne contenait pas la moindre petite particule de méchanceté, juste de la surprise, et répondit.


- Et bien, bonjour Eliott ! Vous êtes prof de quoi ?

Toujours gai et enjouée, elle se baissa dans l'intention de chouchouter le lièvre, mais interrompit son geste.

- Excusez-moi, ce n'est pas très poli, ce que j'allais faire. Il s'agit de votre familier, non ? Vous savez, il y a un parc où nos amis peuvent se retrouver entre familiers, qui à l'air fort sympa ! Je peux prévenir Hippie, qu'il y emmène ...

La question était interrogative, Jeanne ne connaissait pas le nom de l'animal. Elle se contenta de sourire, puis reprit.

< Tu aurais pu me demander mon avis, mais ça me va, je m'ennuie un peu.
< Parfait, alors !

- Et je pourrais également vous guider jusqu'à l'espace réservé aux professeurs, si vous le souhaitez ! Je peux vous aider pour vos bagages ?

Jeanne était comme ça, toujours à proposer son aide, quitte à ne pas laisser le temps à ses interlocuteurs de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Arrivé sous une fine pluie   Lun 6 Aoû 2007 - 16:04

Eliott baissa la tête. Sachant qu'il avait encore fait une gaffe. Il était honteux, et ça se voyait. Puis, la jeune femme lui demanda quelle matière il enseignait.

" Désolé de vous décevoir, mais je n'enseigne pas, je suis ici pour soigner les élèves..., il releva la tête,en effet, je suis infirmier."

Puis, elle se baissa. Si la jeune femme avait continuer son geste, Eliott serait sûrement intervenu. Ce dernier se souvenait très biende la petite fille qui avait voulu toucher le petit lièvre. Il y a quelques années de ça. Esther, mécontent, l'avait griffé. La jeunefille n'avait pas eu excessivement mal, mais on pouvait deviné que le lièvre avait un tempérament plutôt agressif...Néanmoins, Jeanne Sanz s'arrêta et lui proposa d'emmener son familler à un parc pour famillier. Et qu'un dénommé Hippie lui montrerait le chemin

*~ J'ai pas envie...~*
*~ Qui t'as demandé ton avis ? ~*
*~ J'ai pas envie !!!~*
*~Y'aura peut-être à manger !~*
*~ J'ai pas envieuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh.... A manger ??? ~*
*~ Mais bon, c'est bêteuuh, tu veux pas y aller... ~*
*~ Si je veux, je veux, je veuuuux ! Qu'elle appelle son Hippe-machin-bidulle-truc-muche-chouette ! ~*

"Mon familler veux bien aller au parc, je crois que c'est l'appelle du ventre, ou quelque chose comme ça.

- Et je pourrais également vous guider jusqu'à l'espace réservé aux professeurs, si vous le souhaitez ! Je peux vous aider pour vos bagages ?

-Je vais m'occuper de mes bagages... Evélous..."

On entendit un murmure, puis les bagages d' Eliott se soulevèrent, et se mirent à la file indienne derrière le jeune homme. Ce dernier aurait pu usé de plein d'autres effets de style rien que pour épaté la galerie. Mais ce n'était pas son travail, ni le moment.

" Maintenant, je suis disposé à vous suivre."
Revenir en haut Aller en bas
Vasco Fair
Rockeur ambulant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 291
Maison/Métier : Musicien ambulant.
Année d'étude/de pratique : A la vie, à la mort.
Familier : Vitani, renarde rousse.
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Arrivé sous une fine pluie   Lun 6 Aoû 2007 - 17:19

Aya fut quelque peu disons.. Pas désemparé, rien ne pouvait lui faire cette effet la, ou presque ^^" mais ignorant pour le jeune homme. Avant de pouvoir lui demander quel poste il occupait, il vit arriver une prof qu'il n'avait pas encore rencontré et ceci le fit sourire. Pas qu'il fut incapable de conduire l'infirmlier - distrait, il était résté la pendant tout l'échange- mais il avait d'autre chat a fouetter. Par exemple, se charger de sa petite sortie. Et puis, il avait un emploi du temps chargé xD Bref, quand Eliott indiqua qu'il allait suivre la jeune femme, Aya suggéra qu'il était temps de leur rapeller sa présence.. Avant, bien sur, de s'effacer.. "Laisser parler les adultes".. Une règle qu'il réspéctait franchement depuis sa petite enfance d'aparence de type parfait.. Et il continuait a la mettre en vigueur de temps en temps..
" Bien, je pense que c'est ici que nos chemins se séparent.. Au plaisir de vous revoir, Mr Faust et Melle Sanz ^^"
Puis il s'éclipsa, sans vraiment attendre de réponse, vers les portes de l'académie. Même si il sentait que Riko ne voulait pas du tout sortir, Aya ne souhaitait pas rester enférmé..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Arrivé sous une fine pluie   Mar 7 Aoû 2007 - 22:55


- Ah, infirmier ? Pas de problème ! ^^


Jeanne rit et dévisagea brièvement le jeune homme, se rendant alors compte qu'il devait avoir quelques années de moins qu'elle.


"Mon familler veux bien aller au parc, je crois que c'est l'appel du ventre, ou quelque chose comme ça.

Encore une fois, la jeune femme eut un éclat de rire et claqua de la langue. Quelques secondes plus tard, un petit, tout petit cheval, entrait dans le Hall en trottinant joyeusement. Pas du tout essouflé, il s'arrêta devant le lièvre et baissa la tête pour humer son odeur.

- Salut toi ! Moi c'est Hippie, et toi ?

Version Magas, cela ressemblait à un banal hennissement, mais le familier devait avoir comprit le message.

Jeanne sourit, et emboîta le pas d'Eliott, après avoir saisi sa main. Elle se rendit alors compte qu'un élève se trouvait ici, et qu'elle ne l'avait même pas remarqué avant. Difficile à croire, d'ailleurs, vu la couleur de ses cheveux longs. La prof s'arrêta, et salua d'un signe de main le jeune homme.

- Coucou ! Désolée, je ne t'avais pas remarqué ! On se voit en cours, okay ?

La jeune femme se retourna alors, reprit la main d'Eliott et le guida vers l'emplacement des profs, tandis qu'Hippie et le lièvre partaient de leur côté. Ils marchèrent un moment silencieusement parmi les couloirs, puis Jeanne éclata encore une fois de rire, avant de déclarer d'une voix faussement penaude.

- Hé, tu sais quoi ? Je crois qu'on est perdus !

Pas du tout paniquée, elle souriait, sans se rendre compte qu'elle avait cette fois tutoyé le nouvel infirmier. L'habitude, sans doute. Jeanne n'avait pas du tout le réflexe de vouvouyer les gens, et en général, ceux-ci ne s'en plaignaient pas. Elle fit quelques pas dans le long et sombre couloir et se mit à danser en avançant au hasard.

- On est perdus ! On est perdus ! On eeeeeeest perdus !

Voilà qu'elle chantait maintenant. Hippie, qui la surveillait dans sa tête, eut un hennissement qui pouvait s'apparenter à un fou-rire, mais ne dit rien. Il aurait donné beaucoup pour voir la tête que faisait l'infirmier à ce moment-là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Arrivé sous une fine pluie   Mer 8 Aoû 2007 - 11:02

Saren ! Saren m'avait enfin contacté ! J'étais tellement pressée de la voir que j'étais descendue en quatrième vitesse de la salle commune de Dalavirie, franchis la porte sans même savoir si je l'avais fermée correctement. De toute façons, elle se fermerait bien toute seule ! Stoooooop !
Je m'arretais au beau milieu du couloir, reprenant mon calme. Après tout, elle m'avait bien laisser tomber pendant deux longues semaines et maintenant qu'elle avait daigné signaler sa présence, il fallait que j'accoure, tel un bon chien-chien ?! Non. Elle devrait m'attendre un peu...

- On est perdus ! On est perdus ! On eeeeeeest perdus !

Qu'est-ce que c'était que ce cri de malade ?! Ou plutôt ce chant...
Un nashaovien en détresse ? Mon dieu...Pourquoi avais-je pris ce chemin ?!
En soupirant je m'approchais de la source du chant, avant d'aperçevoir...deux adultes !
Je hochais un sourcil d'étonnement.


- Eh bien...Encore heureux qu'il n'y a pas de cardiaques dans cette école...

Tiens donc, l'humour noir de Liven aurait-il déteint sur moi ? Je mettais cette question idiote de côté avant de reprendre, d'une voix neutre :

- Nàrië Ebrithil, Dalavirienne... Vous avez un problème de repères d'après ce que j'entend ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Arrivé sous une fine pluie   Mer 8 Aoû 2007 - 11:13


Alors que Jeanne se lâchait ^^, une élève encore jamais aperçue fit son apparition, l'air interloqué.


< Hum. Euuuh, ça ne doit pas être très coutumier, de chanter en milieu d'un couloir entre adultes.
< Pas ENTRE adultes, Jeanne. Tu es toute seule, à chanter.
< Oui, bon, tant pis, hein ?

Elle adressa alors son plus beau sourire à la nouvelle venue, qui déclina son identité.

- Salut Nàrië ! Moi, c'est Jeanne, et lui, c'est Eliott ! Oui, en effet, il semblerait qu'on soit perdus... Et c'est un peu honteux pour moi, vu que j'étais sensée guider notre nouvel infirmier... ^^'

Elle eut un nouvel éclat de rire, puis s'adressa à la Dalavirienne.

- Tu ne saurais pas, par hasard, où trouver l'espace des profs ? ^^ Ou au moins quel couloir y mène ? Y'en a des centaines de couloirs...

Toujours souriante, elle regardait Nàrië, pas du tout consciente du fait qu'elle devait passer pour une tarée finie. De plus, elle portait toujours ses habits adorés, un très large pantalon vert pomme, ainsi qu'un grand pull vert et ses atebas dans ses cheveux. Elle avait également les joues un peu roses d'avoir dansé. Mais elle souriait, heureuse de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivé sous une fine pluie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivé sous une fine pluie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Voir Nice Sous la Pluie
» [Libre] Sous la pluie et le vent.
» Une balade sous la pluie
» Arrivée sous la pluie, un signe du destin ? | ft. Neal Cochran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamaëlia :: Archives :: C'est l'histoire... :: Période de l'Académie-
Sauter vers: