Gamaëlia


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gamaëlia du point de vue Toucan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Gamaëlia du point de vue Toucan   Lun 27 Aoû 2007 - 12:48

Ainsi, c'était donc ça, Gamaëlia. Des vallées, une verdure luxuriante, des arbres extraordinairement hauts. Astos se laissa un moment emporter par le vent de ce ciel d'azur, puis entama une descente progressive vers un splendide séquoia, ou ce qui y ressemblait fortement, bien que plus grand. Le Toucan se posa sur une branche épaisse, et referma ses doigts dessus, pour se fixer, droit, digne. Il lança un bref cri, puis regarda autour de lui, en songeant que Peter n'avait pas fait tant d'efforts pour rien, car ce monde était réellement tout autre chose que ce que ses yeux noirs avaient vu jusqu'aux dernières semaines passées sur Terre.

Il devait être vingt heures. Astos s'imaginait déjà le Jumble qui ouvrait, en tenue de nuit. Renommé, ce bar était la fierté de son humain. Il le devinait, le visage ouvert, discutant poliment de choses et d'autres, avec ce sourire charmeur et ses bonnes manières, immanquablement vêtu de son smoking noir habituel. Son familier l'avait tellement vu habillé ainsi qu'il se demanda une seconde si l'humain ne dormait pas même dans son vêtement préféré. Il ondula de la tête, et lança un nouveau cri, plus pour voir comment il sonnait dans cet environnement si nouveau que pour appeler quelqu'un. Y avait-il beaucoup de familiers ici ? Sur Terre, il avait longtemps été le seul animal capable de communiquer avec un homme, le seul relié pour toujours qu'il le veule ou non avec un humain, et s'était longtemps ennuyé, avant de découvrir Sharhi, le chat angora du meilleur ami de Peter.

Si les gens s'étaient étonnés de voir un toucan et un angora partout ensemble, ils n'avaient pas fait tant de réflexions. Astos trouvait les humains très bêtes, et espérait que ceux d'ici relèveraient le niveau. Ses yeux perçants filèrent soudainement vers le bas. Quelqu'un arrivait. Curieux, l'oiseau déplia ses ailes et s'envola, pour aller se fixer sur une branche basse et observer le nouveau venu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gamaëlia du point de vue Toucan   Lun 27 Aoû 2007 - 13:22

*Aller...sort de ton trou !*
Saren, tapie dans l'herbe haute, prête à bondir, commençait légèrement à s'impatienter. Foutue souris ! Le soleil tapait fort sur sa tête, et avec sa fourure, elle était sur le point de mourir de chaud... Et ce trou qui restait désesperément vide...Quelle tristesse... Savoir cette petite boule de poils chaude sous ses griffes, s'agitant comme une forcenée pour échapper à la mort, entendre ses couinements plaintifs, et ce petit gout métalique qu'est le sang...Elle en soupira de dépit.

Un cri retentit vers la lisière de la forêt. Un cri d'apel...
*Familier ?*
Que choisir ? Manger ou assouvir sa curiosité ? Nàrië lui filerais bien quelque chose à manger ce soir, et puis, si çe n'étais pas un familier elle pourrais toujours en faire un délicieux en cas... Etirant ses pattes de devant, creusant son dos comme font la plupart des félins, elle s'assit se lécha distraitement une patte et fila vers la forêt, oreilles aux aguets. Un deuxième cri retentit à quelques mètres d'elle et un battement d'ailes se fit entendre avant de s'arrêter. Levant la tête vers un arbre, c'est là qu'elle vit un drôle d'oiseau, avec un bec coloré. Elle s'assit sur la mousse avant de l'interpeler d'une façon tout à fait distinctement entre familier mais qui ne faisait que des miaulements pour un humain ou pour un simple animal :

- T'es nouveau toi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gamaëlia du point de vue Toucan   Lun 27 Aoû 2007 - 16:12

Un chat ! Voilà qui ne changerait pas beaucoup de Sharhi. De plus, il avait des affinités avec les chats. Astos déplia une nouvelle fois ses ailes pour se poser à proximité du félin, sans pour autant le toucher. Un mètre environ les séparaient. L'oiseau observa un instant celui qui lui faisait face. Celui ? Non, c'était bien une femelle, il en aurait juré. Quoi qu'il en soit, ce n'avait pas l'air d'être un adversaire, car elle s'était adressée à lui. Le toucan replia ses ailes, et laissa échapper ce qui aurait pu être perçu comme un cri par les humains, mais que les familiers pouvaient comprendre.

Oui. Je suis arrivé il y a peu.

Sa voix était douce, avec des ondulations propres aux oiseaux. Il contempla le félin avec des yeux rassurés, confiants, et fit un pas en sautillant vers elle.

Je suis Astos, j'ai voyagé avec Peter Andersen, qui est barman dans la discothèque du coin.

Astos emprunta une voix très polie pour s'adresser à la femelle en lui demandant son nom.

Mademoiselle ... ?

Le toucan laissa son regard couleur sur le beau pelage du familier, et remarqua qu'elle n'était pas bien grosse. Il craignit alors d'avoir interrompu une partie de chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gamaëlia du point de vue Toucan   Lun 27 Aoû 2007 - 16:49

Elle l'observait attentivement de ses yeux mordorés, à moitiée ailleurs meme si elle entendait parfaitement ce qu'il disait. Elle l'imaginait, bien cuit, sans les plumes qui la génerait, la peau croustillante et la chair moelleuse...roh làlà... Mais rien qu'à voir la tete de Nàrië quand elle rapporterait son trésor, elle en était déjà malade d'avance. Déjà qu'elle mangeait comme quatre, si en plus elle ramenait quelque chose dans la salle commune... Et pourtant elle n'était pas bien grosse pour un chat sauvage.

- Saren, familier de Nàrië Ebrithil, élève et Dalavirienne.

C'était le familier d'un barman ? Etrange qu'il ne soit pas avec son maitre. Mais comme la plupart des familiers, il devait lui aussi etre curieux de découvrir les alentours. Saren l'avait été aussi, et avait disparue plusieurs jours pour savoir ce qu'il y avait plus loin que l'académie. Meme si cela lui avait terriblement fais mal, de se savoir si loin de Nàrië. Mais elle avait découvert plein de chose, et elle avait put faire part de ses découvertes à Nàrië qui l'avait écoutée avec attention.

- Votre humain ne serait-il pas le nouveau barman du Jumble ?

Le Jumble... Toute la ville savait qu'il manquait un barman, cependant personne ne s'était proposé. Sauf quelques uns, refoulé car membre de Guildes pas très recommandable...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gamaëlia du point de vue Toucan   Lun 27 Aoû 2007 - 20:41

Enchanté.

Astos remarqua enfin le regard envieux de Saren, puisque c'est ainsi qu'elle s'appelait, et pour couper court à toute tentative de chasse, le toucan prit un air dégagé et déplia ses ailes pour aller se poser sur une branche basse. Il s'appliqua tout de même à conserver un air poli pour ne pas offenser le familier, et répondit à sa question.

- Votre humain ne serait-il pas le nouveau barman du Jumble ?
Si, il s'agit bien de lui. En avez-vous eu des échos ? Je pense qu'il serait heureux de savoir ce qu'on pense de son travail.


En réalité, Peter ne devait pas se soucier autant de l'opinion publique, mais cela importait pour son familier. L'oiseau se demanda si Saren était réellement dangeureuse pour lui, mais ne bougea pas de sa branche. Il conserva un regard confiant, puis interrogea le félin.

Puis-je vous demander d'où vous venez ? Êtes-vous ici depuis longtemps ?

Le toucan laissa couler un silence, puis reprit d'une voix douce.

Pour ma part, j'arrive de la Terre, et je dois avouer que cet univers, si différent du mien, m'attire énormément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gamaëlia du point de vue Toucan   Mar 28 Aoû 2007 - 10:29

Elle le regarda s'envoler sans broncher et se mit à l'ombre. S'il y avait eu des échos ? Dans l'académie même, non. Enfin si, pour les personnes majeures et qui venait de finir leurs années d'études, on les avaient informés des métiers possibles dans la ville, cependant personne ne s'était interressé au job de barman.

- A l'académie même oui, pour les élèves qui avait fini leur scolaritée, ils ont eu une liste des places libres. Barman au Jumble faisait partit de la liste, je l'ai lu sur celle de mon humaine.

Humaine qui ne quittait pas l'académie d'ailleurs. Il lui restait encore un an avant de se jeter dans la vie active, et cependant, Saren ne savait toujours pas ce que Nàrië voulait faire de sa vie.
Le toucan lui demanda d'où elle venait, d'une façon tout à fait polie avant de rdire lui même d'où il venait.


- De Gamaëlia, comme Nàrië. Et quatre ans que je vis avec elle dans l'académie.
*Ou plutôt trois et demi si on enlève cette longue absence...*

Elle se tut un instant avant de reprendre, d'une façon qu'elle voulait polie mais qui n'aurait sans doute pas la classe du toucan :
- Vous venez juste de faire votre entrée dans ce monde, si je comprend bien ? J'espère que vous vous y plairez, vous et votre humain...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gamaëlia du point de vue Toucan   Ven 31 Aoû 2007 - 10:29

Le toucan remarqua alors que Saren, qui avait commencé par le tutoyer, employait maintenant le "vous" pour parler de lui. Il se demanda s'il devait faire une remarque, mais, trop poli, il avait peur d'être vexant, aussi se tût-il à ce propos. Interessé par ce qui disait son interlocutrice, il déplia finalement ses ailes pour revenir se poser plus près d'elle.

Oh ! Et la vie dans l'Académie vous convient ? Ne vous déplacez-vous jamais seule dans les environs ? La ville n'est pas extraordinaire comme cet endroit, la végétation y est bien moins belle, mais ce peut être un bon moyen de rencontrer du monde.

Il écouta poliment la question de la petite chatte et pencha un peu la tête sur le côté, avant d'y répondre, en employant le même ton qu'elle.

C'est ça. Nous venons d'arriver, ne connaissons personne, mais nous y plaisons tous les deux. Vous savez, nous avons dû faire d'énormes efforts pour découvrir le passage...

Astos se rendit compte que s'il continuait sur sa lancée, il laisserait échapper le secret de son humain, et se tût. Intérieurement, il se réprimanda et chercha un nouveau sujet de conversation, mais des mots non décidés franchirent son bec recourbé, et il s'entendit dire.

J'ai eu la "malchance", si l'on peut dire, de tomber sur un Nomag passionné par la magie qu'il n'a pas.

Les mots étaient sortis, c'était trop tard pour les retirer. Aussitôt, pour couper court à toute tentative de meurtre, Astos coupa le lien mental par lequel Peter pouvait l'entendre. De toute façon, l'humain devait être si occupé qu'il n'avait sans doute pas suivi, mais il savait qu'il le réprimanderait fortement s'il savait que son familier venait de lâcher son précieux sercret aux oreilles d'une inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gamaëlia du point de vue Toucan   Ven 31 Aoû 2007 - 11:16

Saren plissa la paupière en signe d'étonnement. Un Nomag ! La mine contrariée du Toucan, signifiait clairement qu'il n'aurait pas dut le dire. Après tout, çe ne serait qu'un secret de plus à cacher. La plupart des gens ne savait rien sur le passé de Nàrië, et son nom de famille avait été oublié de force. Cette ancienne et riche famille était une honte pour tout sorciers. Elle esquissais un "sourire" découvrant ses canines blanches. Levant la patte gauche comme pour jurer quelque chose, elle prit la parole d'un ton rassurant :

- Je ne dirais rien... Mais pourquoi malchance ? Cela ne se voit pas je pense, s'il est cultivé sur la matière...

[H.J] désolé pour le post, j'ai pas le temps de poster long ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gamaëlia du point de vue Toucan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gamaëlia du point de vue Toucan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Les broderies au point compté de la souris
» valeur en point
» liste d armee a 1000 point pour un tournoit
» mes créations au point compté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamaëlia :: Archives :: C'est l'histoire... :: Période de l'Académie-
Sauter vers: